Actualités - Musées - Festivals - Loisirs - Hébergements - Itinéraires - Conseils pratiques

tiqets

Avec l'été s’annonce les vacances. Voyages, aventures, tourisme, découvertes sont au programme et pour vivre une expérience unique, vous avez décidé de mettre le cap sur la ville de Lyon. Si le choix de la destination est parfait, tant les cartes postales y sont nombreuses, vous gagnerez à organiser une visite guidée de Lyon avec MYTOGU, une plateforme qui vous permet de trouver rapidement un guide professionnel. Jamais entendu parler ? Je vous dis tout !


Place Saint-Jean dans le vieux Lyon
Place Saint-Jean dans le vieux Lyon

Visite guidée de Lyon avec MYTOGU


Je reçois de plus en plus de demandes via mon formulaire de contact de touristes désirant visiter la ville des lumières de manière différents. Le choix de la visite guidée est d'après moi très judicieux notamment si vous restez moins de 3 jours dans la cité des gones. Un moyen simple et peu onéreux de voir l'essentiel.

Que propose MYTOGU ?


La ville de Lyon, c'est en tout 47,87 km² à explorer. Pour une première fois dans la cité, ça fait beaucoup de choses à voir, entre places publiques, monuments et sites historiques, etc. Si vous avez toujours rêvé d'une visite guidée et privée, sur mesure, dans une ville comme Lyon, MYTOGU fera de votre rêve une réalité.

Trouver un guide professionnel en 4 clics


Cette plateforme a été créée sur la base d’un concept totalement innovant : dénicher le plus facilement possible un guide professionnel, et cela, quelle que soit votre destination. Il est important que vous reteniez bien le mot « facilement », car c’est tout ce qui fait l’essence même de cette plateforme et du service qu’elle propose.

Site web de MYTOGU
Site web de MYTOGU


En effet, sur MYTOGU, il ne faut pas plus de 4 étapes pour rechercher et trouver un bon guide : 
Sélectionner la destination à visiter avec le guide ;

  • Faire une brève description de vos besoins dans le but de contacter des guides disponibles ;
  • Consulter la liste de 4 offres de visites privées dans votre langue :
  • Sélectionner ou non votre guide.
Lorsque vous décidez de choisir votre guide, vous êtes immédiatement mis en contact avec lui soit par téléphone soit par mail. Tous les paiements sont effectués en direct, sans aucun intermédiaire, vous donnant la possibilité de négocier les prix. 

Trouver un guide rapidement dans le monde entier


Outre la simplicité de la procédure, MYTOGU a le mérite d’être une plateforme très complète. Son répertoire comporte des guides professionnels venus du monde entier. En tout, le site dessert près d’une cinquantaine de pays à travers les 5 continents.

Aussi, quelle que soit votre destination, vous avez la garantie de trouver votre guide sur ce site. Pour chaque destination, MYTOGU vous fournit des informations précises, avec les opportunités touristiques et les moments propices pour en profiter au maximum. Pour découvrir comment visiter Lyon sur le site MYTOGU, faites-y un tour dès à présent. 

Cet avantage en cache un autre non négligeable, celui de trouver un guide local qui parle votre langue et surtout qui s’y connaît très bien en visites guidées privées. 

Moduler votre séjour à souhait


Une plateforme comme MYTOGU vous offre l’opportunité de passer un séjour inoubliable. Vous pouvez choisir vos destinations comme bon vous semble et moduler vos visites à souhait. Votre guide est là pour répondre aux moindres de vos désirs.
 
L’autre avantage d’être aux côtés d’un guide professionnel, c’est la possibilité d’être conseillé par lui quant aux choix des meilleurs lieux à visiter, des choses à faire ou à voir absolument. Dans une ville aussi dynamique que Lyon, il vous faudra plus d’un séjour tout voir. Aussi, autant bien sélectionner les sites les plus emblématiques de la ville afin de vous assurer le meilleur des séjours. 

Les plus beaux endroits et monuments de Lyon à voir avec son guide privé


La métropole de Lyon est à elle seule un véritable musée à ciel ouvert. Toutefois, il existe des endroits que tout touriste en séjour sur place doit absolument découvrir. 

Le parc de la Tête d'Or


Créé depuis 1857, le parc a été nommé ainsi à cause d’une vieille tradition qui veut qu’un trésor comportant une tête de Christ en or ait été enterré sur le domaine de parc

L’entrée principale, un portail massif en or au style baroque, annonce d’emblée les couleurs. Son nom, « la porte des Enfants du Rhône ». Elle accueille tout visiteur sur ses 105 hectares d’espace vert propices à la balade, au pique-nique, à la course à vélo, au yoga… Ce n’est pas pour rien qu’il figure parmi les plus beaux et les plus grands parcs urbains de France. 

Le Parc de la Tête d'Or à Lyon avec en arrière plan la cité internationale
Le Parc de la Tête d'Or à Lyon avec en arrière plan la cité internationale


Sur place, vous aurez l’occasion de découvrir le lac de 16 hectares, au confluent du Rhône. Depuis l’embarcadère, il est possible de visiter l’île des Cygnes ou l’île du Souvenir abritant un monument aux morts de la Première Guerre mondiale.

Dans le parc zoologique, vous pourrez admirer plusieurs espèces animales originaires d’Afrique (antilopes, girafes, crocodiles, fauves, etc.). Des visites guidées sont organisées dans les grandes serres, mais aussi à travers le Jardin botanique, la roseraie et l’orangeraie. 

Le parc de la Tête d’or vous accueille Place Général Leclerc 69006 Lyon de 6h30 à 22h30 jusqu’au 14 octobre et de 6h30 à 20h30 du 15 octobre au 14 avril. 

Le Musée des Confluences


C’est l’un des plus grands musées d’histoire naturelle de France. Ouvert depuis décembre 2014, il s’étend sur une superficie de 22 000 m². Un espace où se concentrent plusieurs genres, entre histoire naturelle, art, ethnologie et civilisations de la préhistoire à l’époque contemporaine. En tout, ce sont 2,2 millions d’objets qui y sont exposés. A lui seul donc, le musée justifie un séjour entier à Lyon, tant il y a à voir. 

Le musée des Confluences
Le musée des Confluences

Son appellation, le musée le doit à sa situation géographique. Situé dans le 2e arrondissement Lyon, c’est en plein cœur du quartier de La Confluence qu’il a été implanté, étant au confluent de la Saône et du Rhône. Le musée vous accueille au 86 quai Perrache - 69002 Lyon 2e.

Le Vieux Lyon


Niché dans le 5e arrondissement de Lyon, le quartier du Vieux Lyon est une véritable attraction. Il se caractérise par son architecture médiévale. Il est surtout connu comme étant le tout premier secteur sauvegardé de France, un titre détenu depuis 1964. Il est aussi considéré comme l’un des ensembles « Renaissance d’Europe » les plus vastes, avec ses 24 hectares. 

Quartier du vieux-Lyon
Quartier du vieux-Lyon

Ce secteur abrite plusieurs monuments à voir absolument lors d’un séjour à Lyon, notamment la cathédrale Saint-Jean et sa place, les hôtels (Bullioud, Paterin, Laurencin…) ou encore le Jardin archéologique.  C’est surtout l’occasion de découvrir les Traboules. 

Les Traboules


Impossible de visiter le Vieux Lyon sans découvrir les Traboules. Ces passages couverts réservés aux piétons, on en compte plus de 500 à Lyon, tous concentrés dans le périmètre UNESCO. Le Vieux Lyon en compte à lui seul près de 215, alors qu’on en dénombre à peu près 130 dans le secteur de la Presqu’île et 163 sur les Pentes de la Croix-Rousse.
 
Si la plupart ont été fermées au public pour des raisons de sécurité, les plus belles traboules de la ville sont accessibles aux visiteurs. Dans le Vieux Lyon par exemple, vous en trouverez essentiellement rue Saint-Jean, rue Trois Maries et au quai Romain Rolland. 

La Place Bellecour


Autre arrêt incontournable lors d’une visite à Lyon, la Place Bellecour. Si elle est aussi attractive, c’est d’abord à cause de sa situation géographique. Nichée sur les hauteurs de la ville, elle s’étend sur une superficie de 62 000 m², s’imposant d’une part comme la plus grande place de Lyon et d’autre part, comme la plus grande place piétonne d’Europe. 

Place Bellecour
Place Bellecour


Ensuite, au fil des années, les aménagements urbains ont permis de faire converger toutes les rues emblématiques de la ville vers cette place : rue Édouard Herriot, rue de l’Impératrice, rue de la République, anciennement rue Impériale…

Enfin, si la Place Bellecour doit absolument figurer dans votre itinéraire d’escales à Lyon, c’est parce qu’elle est riche d’histoire et d’art. Avant de porter son actuelle, elle a dû changer de noms plus de 5 fois au fil du temps. Iconique, cette place porte fièrement la statue de Louis XIV, implantée en plein centre de la place.

La cathédrale Saint-Jean


Également appelée Primatiale Saint-Jean, cette cathédrale est un édifice qui se distingue par son architecture, mélange des styles roman et gothique. Démarrée en 1175, sa construction ne s’est achevée qu’en 1481 et pour cause : il s’agit d’une véritable œuvre architecturale. 

vue de côté de la cathédrale Saint-Jean
vue de côté de la cathédrale Saint-Jean


L’édifice se caractérise par ses magnifiques vitraux du XIIe siècle ainsi que par son horloge géante datant du XVIe qui orne sa façade. Toute la Bible, de l’Ancien au Nouveau Testament, est retracée grâce à des médaillons. 

Ce prestige en a fait un haut lieu des plus belles célébrations, à savoir le couronnement du Pape Jean XXII en 1316, le mariage de Marie de Médicis et d’Henri IV en 1600, l’ordination du cardinal de Richelieu en 1622. Pour la visiter, rendez-vous au 8 place Saint-Jean 69005 Lyon. 

Le mur des Lyonnais


Implanté dans le 1er arrondissement, 2 rue de la Martinière et 49 quai Saint-Valentin 690001 Lyon, le mur des Lyonnais est un monument très célèbre. Connu sous le nom de « Fresque des Lyonnais célèbres », il s’agit d’un mur de 800 m² qui porte environ 2000 ans d’histoire entièrement représentés par la Cité de la Création de 1994 à 1995. 

La fresque retrace la vie de 25 personnages historiques et 6 personnages contemporains de Lyon. Du côté du quai Saint-Vincent, le mur s’étend sur 3 niveaux représentant en tout 200 m². Du côté de la rue Marinière, représentant près de 600 m², c’est sur 4 niveaux que s’étendent les représentations. 

La Croix-Rousse


Impossible de venir à Lyon sans faire un détour par la Croix-Rousse. Ce quartier pittoresque est l’une des plus animées de la ville. Perché sur la colline du 4e arrondissement, il culmine à 254 mètres d’altitude. 

Intimement marquée par son statut d’ancien quartier industriel, où se fabriquait l’une des plus belles soies de France et où avaient lieu la révoltes des Canuts, la Croix-Rousse se fait aussi appeler « la colline qui travaille ». 

Ce qu’il y a à y découvrir, ce sont entre autres les Traboules, les immeubles Canuts, la Montée de la Grand’Côte… La longue muraille de la Croix-Rousse, le réseau de galeries souterraines ou encore le « Gros Caillou » sont autant de choses à voir. 

Le Jardin de la Bonne Maison


Situé dans la commune de la Mulatière, précisément sur la colline de Sainte-Foy-lès-Lyon, le Jardin de la Bonne Maison s’étend sur une superficie de 1 hectare. Créé par Odile Masquelier et son époux et ouvert au public depuis 1989, il est aujourd’hui classé « Jardin remarquable ».

Jardin remarquable à Lyon : La Bonne Maison
Jardin remarquable à Lyon : La Bonne Maison


L’idée de la création de ce jardin a été motivée par le désir de sauvegarder des roses botaniques anciennes. En tout, plus de 800 variétés de rosiers y poussent. Ouvert au public, le jardin accueille le lundi, le mercredi, le vendredi et le samedi de 9h30 à 13h. 

La Place des Terreaux


Située au pied de la Croix-Rousse, au nord de la Presqu’île, la Place des Terreaux doit son nom à son emplacement. Il est alors construit sur l’emplacement d’anciens fossés marécageux, dans le 1er arrondissement de Lyon. Sa superficie de 7 000 m² a été aménagée au 17e siècle. 

Longtemps considéré comme la plus grande place publique de Lyon, la Place des Terreaux séduit par sa forme rectangulaire. Elle abrite plusieurs monuments de renom lyonnais tels que le Musée des beaux-arts, le Palais Saint-Pierre, la Fontaine de Bartholdi ainsi que l’Hôtel de Ville. 

Aujourd’hui, la Place des Terreaux est classée « site du patrimoine mondial », « site du centre historique » et en partie « monument historique ». 

La Cité Internationale de Lyon


C’est dans le 6e arrondissement, entre le parc de la Tête d’or et le Rhône qu’est situé la Cité internationale de Lyon. Ce quartier, encore récent, occupe une superficie de 20 hectares, à l’ancien emplacement de la foire de Lyon. 

La cité internationale
La cité internationale


C’est seulement en 2006 que cette cité est achevée. Elle abrite désormais de nombreuses entreprises, des logements, le Centre de Congrès, le siège mondial d'Interpol, un parc de 17 hectares, le Musée d’art contemporain de Lyon, l’hôtel Crowne Plaza Lyon, ou encore le Casino Le Pharaon. 

La Basilique de Fourvière


Surplombant le 5e arrondissement de Lyon, la Basilique de Fourvière est située sur la colline de Fourvière surnommée « la colline qui prie » par opposition à « la colline qui travaille ». Sa construction, démarrée en 1872, ne s’est achevée qu’en 1884. Le style néo-byzantin et néo-gothique qui caractérise son architecture est l’œuvre de deux architectes de renom. 

entrée de la Basilique Notre-Dame de Fourvière à Lyon
entrée de la Basilique Notre-Dame de Fourvière à Lyon


La Basilique de Fourvière est construite pour remplacer l’ancienne chapelle Saint-Thomas, qui sera ensuite dédiée à la Vierge Marie. Elle représente donc un puissant symbole de la dévotion de la ville à la Sainte Vierge. 

Lieu emblématique, elle accueille plus de 2,5 millions de visiteurs et de pèlerins chaque année. Elle a été inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO et classée « Monument historique ». 

Conclusion


Comme vous l’aurez remarqué, Lyon regorge de ressources touristiques inouïes qu’il est possible de découvrir en un séjour seulement si vous êtes bien organisé. Laissez-vous donc conseiller par un guide professionnel via MYTOGU. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.