Actualités - Musées - Festivals - Loisirs - Hébergements - Itinéraires - Conseils pratiques

Réservez votre hébergement au meilleur prix

Booking.com

Nos offres d'hébergements en PROMOTIONS

Booking.com

Au pied de la Croix-Rousse, à l’extrémité nord de la presqu’île entre le Rhône et la Saône, la Place des Terreaux est l’une des quelques places emblématiques de Lyon, à ne pas manquer si vous êtes de passage dans la ville. Voici ce que vous devez savoir pour votre visite.

place des terraux
Place des Terreaux

La place des Terreaux



L’histoire de la Place des Terreaux

Jusqu’au XVIème siècle, l’emplacement où se situe aujourd’hui la Place des Terreaux ne faisait même pas partie de la ville de Lyon ! En effet, des remparts érigés au XIIIème siècle séparaient la Saône et le Rhône, délimitant la ville du côté de ce dernier. Ce n’est que 3 siècles plus tard que ces murailles sont détruites, et que le fossé (appelé Terralia nova, que l’on peut traduire du latin par Fossés des Terreaux) est comblé.

Par la suite, on construira de plus en plus dans cette partie de la ville : l’hôtel de ville et ses jardins, l’opéra... La place des Terreaux devient alors un nouveau centre, notamment lors de la Révolution Française où elle accueillera la guillotine.

Enfin, en 1994, la place est réaménagée par l’architecte-urbaniste Christian Drevet et le fameux artiste Daniel Buren. Aujourd’hui, sa fontaine signée Bartholdi est classée Monument Historique.

Que visiter sur la Place des Terreaux ?


Une visite de la Place des Terreaux se doit d’inclure la fameuse fontaine, mais aussi l’hôtel de ville (à l’est de la place), le Palais Saint-Pierre abritant le Musée des Beaux-Arts de Lyon (au sud), et le « massif des Terreaux », bâtiment signé par l’architecte Frédéric Giniez (à l’ouest). C’est également un excellent point de départ pour une balade dans le quartier de la Croix-Rousse.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.