Actualités - Musées - Festivals - Loisirs - Hébergements - Itinéraires - Conseils pratiques

Les contes pour enfants de Patrick Huet, de conception très variée, s’adressent à différentes tranches d’âge selon le type d’histoire. Pour les tout-petits (de 4 à 6 ans), vous avez des titres comme « Tomy le petit magicien » dont le héros âgé de cinq ans correspond justement à ce public. Dans le cas de Tomys, toutes les histoires disponibles ont été réunies et publiées en recueil. Toujours dans cette tranche d’âge, vous avez des contes animaliers (mettant en scène ou plusieurs animaux) « Rousseline et les œufs de Pâques », « Poupeline ou le mystère des œufs perdus » et « Les aventures d’Archibald le grillon ».
Laetitia, la petite sirène
Laetitia, la petite sirène



Cette série d'articles vient clore la présentation des œuvres de Patrick Huet, écrivain à Lyon. Je vous invite à lire mes articles sur :


Pour les 6-9 ans, l'auteur a écrit des contes au vocabulaire plus diversifié ou portant sur des concepts un peu plus développés. « L’égoutier qui voulait être roi », « le secret du Président », « Annette et le dragon » ou « l’école des fées ».

Pour les plus de 9 ans : L'auteur vous propose la série « Laetitia la petite sirène » qui raconte les aventures d’une petite fille de dix ans possédant le pouvoir de se transformer en sirène.

À noter, une série d’histoires singulières dans l’univers des contes : les aventures de Clémentine la petite savante. Bien que son héroïne soit une toute petite fille, cette série n’est pas destinée à un public déterminé et peut être lue par tous, du très jeune enfant jusqu’aux plus grands et même par des adultes.

Liste des contes pour enfants de Patrick Huet


Tomy le petit magicien


Sous-titre « les aventures extraordinaires d’un petit garçon ».

Genre : recueil de contes pour enfants.

Tomy est un petit garçon étonnant.

En effet, un magicien lui a offert le jour de ses cinq ans une formule magique qui lui permet de rétrécir et de devenir minuscule. Il lui suffit de prononcer une seconde fois cette formule, et il retrouve sa taille normale.

Quand il est ainsi, minuscule, il peut se faufiler partout, dans les endroits les plus incroyables, sous les portes, entre les planches du parquet. Il rencontre et joue avec leurs habitants, fourmis, scarabées et bien d’autres.

Ce livre réunit onze histoires fabuleuses de Tomy dans lesquelles il se déplace, invisible pour les adultes, mais à la hauteur des fourmis et des papillons.

Découvrez l’univers de ce petit monde où un gravier ressemble à un rocher, où une fente dans le plancher est plus large qu’un fossé et où l’on parle le langage des animaux.

Aimeriez-vous jouer à la balle avec une grenouille ? Voyager entre les pattes d’un pigeon ? Alors, ce livre vous raconte ces belles aventures.


Informations complémentaires

Les aventures d’Archibald le grillon


Genre : contes pour enfants. Contes animaliers.

Par un beau matin de printemps, un jeune grillon au caractère éveillé dessina un projet à faire briller les yeux de tous les habitants de la prairie. Découvrir le vaste monde et devenir un grillon voyageur.

Baluchon sur l’épaule, il dit au revoir à sa famille et bonjour au grand ciel bleu qui lui ouvrait son horizon.

Si la première journée se déroula sans problème, au cours de la deuxième, il lia connaissance avec Gaétane, une fourmi à l’allure espiègle.

Quand Archibald lui fit part de son projet, elle bondit de joie, elle aurait tellement voulu elle aussi découvrir le vaste monde et vivre de belles aventures. Elle insista si bien qu’Archibald accepta sa demande de l’accompagner.

Et c’est ainsi que nos deux amis débutèrent ensemble un fabuleux voyageur.

Un jour après l’autre, c’est chaque fois une nouvelle aventure qui démarre, de nouvelles rencontres et des dangers auxquels ils ne s’attendaient pas et qu’il leur faudra surmonter.

Si le groupe chahuteur des puces d’eau les étonna beaucoup, la venue d’une libellule les surprit tout autant. Quand elle leur apprit que sa cousine était prisonnière d’un méchant scarabée, ils lui promirent de l’aider à la délivrer.

Mais attention, le scarabée possède une paire d’énormes pinces !

Une grande épopée au pays des tout petits insectes.


Informations complémentaires

Série Laetitia la petite sirène


Série de quatre contes se déroulant à notre époque, mais baignant dans une atmosphère proche de la féerie.

L’héroïne, une petite fille d’une dizaine d’années, habite un petit village près de Lyon. Un beau jour, elle se découvre un pouvoir extraordinaire, celui de se transformer en sirène à volonté, puis de retrouver son apparence habituelle dès qu’elle le souhaite.

Ce don merveilleux ne s’arrête pas à cette métamorphose. Quand elle adopte sa forme de sirène, ses capacités physiques sont décuplées. Elle se déplace si rapidement au sein des flots qu’un humain peut à peine percevoir son mouvement. De même, ses vêtements se changent en écailles souples, mais plus solides que l’acier et son ouïe dépasse celle des humains.

Cette vitesse et cette audition incroyables l’entraînent dans des aventures parfois périlleuses.

Voici brièvement chacune de ces histoires.

1- Laetitia la petite sirène et Iridelle.
Dans cette première histoire, Laetitia lisait tranquillement un livre dans sa chambre lors d’un après-midi sans école. Soudain, un cri, totalement inaudible pour une oreille humaine, la jette sur ses pieds. Quelqu’un est en danger au bord de la rivière et appelle à l’aide désespérément.

2- Laetitia la petite sirène et le renardeau.
Laetitia et ses parents sont invités chez un de leurs amis vivant dans un vieux château au cœur du Massif central. « Ne t’éloigne pas ! » lui avait prévenu sa mère. Car cet ami avait une étrange passion, il collectionnait des animaux sauvages dans son château. Rien dans le parc, heureusement. Mais Laetitia ignorait qu’au-delà, le terrain n’était plus surveillé.

3- Laetitia la petite sirène et Arilyane.
Laetitia passait des vacances formidables en Bretagne. Ses parents avaient eu la bonne idée de louer un chalet à proximité de la plage. Un lieu fantastique pour une petite fille qui pouvait se changer en sirène. Alors que ses parents bronzaient sur le sable, elle nageait dans les eaux bleues et explorait les alentours. Elle découvrit soudain un tunnel sous-marin. Curieuse, elle s’y engagea sans savoir qu’il conduisait à une caverne qui retenait une étonnante prisonnière.

4- Laetitia la petite sirène et Cantelune.
En séjour chez son arrière-grand-tante qui résidait dans une vaste propriété de Haute-Savoie, Laetitia savourait ces belles journées de vacances. Mais une nuit, une étrange mélopée résonna le long des murs, et lorsqu’elle surprit l’employé de son aïeule descendre au fond d’un puits, elle se résolut de le suivre. Elle y découvrit une rivière souterraine, mais aussi un formidable secret.

Clémentine la petite savante. Sous-titre : histoires amusantes


Genre : recueil d’histoires humoristiques Pour tout public.

Présentation du livre.

Clémentine, sage petite fille aux grands yeux rêveurs, s’intéressait principalement à ses jouets et à pensait surtout à s’amuser avec son inséparable amie, Ariane. Jusqu’au jour où une lueur inhabituelle étincela dans son regard. Elle voulait devenir une savante, une vraie, qui inventerait des choses fantastiques.

Mais au fait, pourquoi attendre plus tard, quand elle pouvait être une savante dès maintenant ?

D’autant que les idées ne lui manquaient, au contraire. Dans chaque événement du quotidien, elle y décelait la possibilité d’une invention qui éblouirait le monde.

Malheureusement, si ses idées foisonnent, le résultat n’est pas toujours à la hauteur de ses espérances. Elles génèrent plus souvent des catastrophes dans son entourage. Rien de très grave, mais des mésaventures qui sèment la panique et lui valent quelques grondements de voix et des remontrances de la part de ses parents. Focalisés sur les désagréments que provoquent les inventions de leur fille, ils n’ont pas encore remarqué combien ses trouvailles sont astucieuses ni son génie qui est en train de naître.

Car si beaucoup de ses expériences finissent en catastrophe, il en est d’autres qu’elle réussit vraiment. Figurez-vous qu’elle a même inventé un engin laser capable de désintégrer des objets !

Ce recueil comporte neuf histoires différentes, racontées sur un mode humoristique, mais accessibles à tous les publics, les tout-petits comme les plus grands.


Informations complémentaires


L’égoutier qui voulait être roi


Genre : conte pour enfants.

Il était une fois un jeune égoutier qui voulait devenir roi.

C’était un brave égoutier qui faisait consciencieusement son travail.

Chaque jour, dès que l’aube éclairait le ciel, il descendait dans les tunnels étroits au-dessous des rues, repoussait les saletés qui s’accumulaient, aidait les eaux usées à couler et à entraîner au loin tous les résidus de la ville.

Un bien brave égoutier, travailleur, courageux. Et sans doute aurait-il fait un bon roi.
Mais dans ce pays où il exerçait ses talents, les égoutiers ne changeaient jamais de métier, et jamais ne devenaient des rois.

Sans parler de l’attitude des gens à son égard. Dès qu’il sortait à l’air libre, tout le monde s’éloignait de lui. Car, il faut bien avouer qu’à force de travailler au fond des égouts, il ne sentait pas très bon.
Quand les habitants eurent connaissance de son souhait, ils se moquèrent ouvertement de lui.

A tel point que l’égoutier, débordé de chagrin, se retira dans le coin le plus reculé du réseau des égouts, dans un endroit où il n’était jamais allé.

Un endroit qu’il ne savait même pas exister.


Le secret du Président


Connaissez-vous le beau pays de Karmayan ? Avez-vous déjà eu l’occasion de le visiter ?

Si ce n’est pas le cas, sachez que c’est un merveilleux pays. Les habitants y sont très sympathiques et le Président travaille chaque jour pour rendre son pays encore plus agréable.

Tout irait pour le mieux si un lourd secret ne pesait pas sur le cœur du Président et le faisait soupirer en silence chaque fois qu’il y pensait.

Hélas, il ne pouvait partager ce secret avec personne. Jusqu’au jour où un petit garçon, le fils du cuisinier, pénétra dans le grand Palais du Président.



Rousseline et les œufs de Pâques


Genre :conte animalier

Un fermier avait acheté sur le marché une jeune poulette aux plumes toutes rousses. Vu la couleur de son beau plumage, il l’appela Rousseline. Dès son arrivée, il lui construisit un joli poulailler pour qu’elle s’y sente à l’aise. Au fil des mois, elle grandit et devint une magnifique poule aux ailes flamboyantes.

Le fermier en était fier. Il en prenait grand soin et lui offrait les meilleures graines, car il espérait qu’elle lui fournirait de bons gros œufs appétissants. Il se félicitait déjà des belles omelettes qu’il dégusterait bientôt.

Hélas, la poule ne pondait pas. C’était la seule et unique poule de la basse-cour et personne ne lui avait jamais appris comment faire des œufs.

Voyant le fermier très déçu, elle s’en alla voir un grillon savant habitant non loin de là. Il était si sage et si âgé, sans doute savait-il comment s'y prendre pour pondre et remplir son nid des plus beaux œufs qui soient.


Poupeline et le mystère des œufs perdus


Genre : conte animalier.

Dans une petite ferme au milieu de la campagne, les animaux de la basse-cour s’entendaient à merveille. Et celle qui brillait autant par son caquetage que par son plumage s’appelait Poupeline. Une jolie poule qui faisait le bonheur du fermier. Il venait souvent au poulailler et se frottait les mains devant les magnifiques œufs que lui donnait. Il les emportait dans un grand panier pour les revendre au marché du village d’à côté.

Mais un beau jour, voilà que les œufs de Poupeline disparaissent de son nid avant même que le fermier n’arrive.

Elle alerte ses amis, leur demande de surveiller sa maison quand elle s’absente, mais personne dans la basse-cour, ni les lapins, ni l’âne, ni les canards ne voient jamais quelqu’un pénétrer dans le poulailler. Et pourtant, les œufs continuent de disparaître.

Alors, Poupeline décide de mener son enquête et de tendre un piège à son mystérieux voleur.



L’école des fées


Genre : conte de fées.

Ami lecteur, toi qui survoles avec intérêt ces quelques lignes, dis-moi franchement, crois-tu que les fées existent ? Et les sorcières ? Crois-tu qu’il est possible d’en croiser une ?

Et bien, moi, je peux t’affirmer que oui ! Et si je peux dire cela, c’est que je les ai rencontrées, je leur ai même parlé.

C’était l’année dernière, pendant l’été. Il faisait si chaud que j’avais décidé de prendre un bol de fraîcheur en Angleterre et d’aller y passer mes vacances.

Mais pour arriver à la ferme où j’avais loué une chambre, le chemin était long. D’autant que mon car était tombé en panne et que j’avais dû continuer à pied. Lorsque je me suis retrouvé, à la nuit tombée, devant une grande forêt aux bruits étranges, j’ai commencé à m’interroger et je me demandais si je ne m'étais pas trompé de chemin.

Note. Ce conte de fées se déroule à notre époque, il est raconté à la première personne (c’est le héros qui raconte son aventure) sur un ton humoristique.


Annette et le dragon


Genre : conte de fées.

Il était une fois dans un petit village, une jeune fille courageuse qui s’appelait Annette. Elle aimait un brave garçon qui avait toujours rêvé d’être un chevalier, mais il n’était que paysan et n’avait jamais tenu que sa fourche pour ramasser le foin, et sa charrue pour labourer sa terre.

Hélas, pour eux ! Un dragon, le plus terrible qu’on ait connu, se réveillait chaque dernier jour du mois pour ravager les environs. Il cassait les murs et les maisons et emportait ceux qui s’y trouvaient pour les dévorer. Repu, il s’endormait de nouveau jusqu’au mois suivant.

Un jour, quelqu’un eut l’idée d’organiser un tirage au sort, et celui qui aurait la plus petite paille devrait se rendre à la tanière du dragon et sauver le village.

Le sort tomba sur Annette.


Liste des essais de Patrick Huet


Un essai est un écrit dans lequel l’auteur développe un point de vue personnel sur un thème de la vie ou de la société qui lui tient à cœur.

Les essais couvrent donc une très large palette de notre civilisation, aussi infinie que les sentiments, les questions et les espoirs de leur auteur.

À l’instar de ses collègues écrivains ou de tout autre être humain vivant sur cette planète, Patrick Huet reçoit de ce monde des informations qui parfois le ravissent et d’autres qui le font pâlir d'appréhension.

Ce sont ces inquiétudes qui l’ont amené à plusieurs reprises à s’élever contre l’effroyable étau dans lequel on voudrait enfermer ses concitoyens et à prendre position à travers ses écrits. Si plusieurs d'entre eux se focalisent sur des interrogations au sujet la vie, ceux qui ont été publiés ces dernières années le furent en réaction contre ce qu’il considérait comme injuste. Des écrits enflammés qui portent le nom de « pamphlets ».


Pour un monde sans drogue


Peut-être ne l’avez-vous pas remarqué, mais depuis quelques années, une campagne générale est menée pour la légalisation du cannabis à travers tous les pays et à travers tous les types de médias.
Une campagne sans précédent qui se déroule sous plusieurs angles :
  • Auprès des jeunes (en prétendant que le cannabis n’est pas une drogue),
  • Auprès des autorités gouvernementales (en prétendant que 1) légaliser le cannabis fera baisser la criminalité et 2) qu’ils gagneront tellement d’argent que cela comblera leur déficit budgétaire).
  • Auprès des autorités médicales ( en prétendant que le cannabis posséderait des vertus thérapeutiques et soignerait des quantités de maux),
  • Auprès des particuliers et des professionnels soucieux de consommer des produits sains ou bio (en prétendant que le cannabis et ses dérivés contiendraient des principes actifs nécessaires à leur santé) et que les cannabinoïdes ne rendent pas dépendants.

Tout ceci est faux et ne repose que sur des affirmations et des études tronquées, maquillées et destinées à créer une demande pour la légalisation du cannabis.

La vérité est que le cannabis de même que ses composés (les cannabinoïdes) sont des drogues. Car ils réduisent la volonté de la personne et sa capacité à faire face aux difficultés de la vie, son aptitude à se relever et à les surmonter.

Dans cet ouvrage, Patrick Huet démonte le mécanisme utilisé par les grands industriels et les financiers pro-cannabis pour vous faire accepter sa légalisation (dans un premier temps) et puis sa consommation.

Au-delà de la dénonciation de cette manipulation de masse, l’auteur vous décrit combien il est merveilleux de vivre librement, sans aucune substance (légale ou illégale) qui vous embrume l’esprit et qui diminuent vos capacités.


Soyez fort ne vous laissez plus jamais affaiblir


Vous êtes beaucoup plus fort que tout ce qu’on a jamais voulu vous faire croire.

C’est ainsi que Patrick Huet commença l’écriture de cette brochure.

Au fil de cette trentaine de pages, il vous montre comment on cherche continuellement à vous convaincre que vous êtes faible, que chaque difficulté est une catastrophe effroyable que vous ne peut surmonter, alors que l’homme a toujours trouvé en lui les ressources nécessaires pour venir à bout des immenses défis que lui oppose la nature depuis le début des temps.

Il ne possédait rien… rien que ses mains, son intelligence et, surtout, cette volonté de faire face à toutes les épreuves qui se dressaient pour en trouver une solution.

Depuis les temps préhistoriques où les fauves rugissaient au travers des chemins en passant par les brutalités du climat, des glaciations, des étés torrides, des guerres, des famines… son arme principale et son atout numéro un était une volonté inébranlable d’y faire face, malgré les blessures, la perte de ceux qu'il aimait, les douleurs et l’épuisement du corps.

Une arme si redoutable et si redoutée par tous ceux qui voudraient nous dominer et soumettre les peuples à leur volonté que toutes leurs forces se concentrent sur ce seul point, nous ôter toute capacité à réagir. Convaincre à tout prix les hommes et les femmes qu'ils sont incapables de gérer leur vie, leurs pensées, leurs sentiments. Que la moindre difficulté les terrassera et qu’ils doivent absorber une substance pour les « soutenir ». Si faible que, même physiquement, ils sont incapables de porter leur propre valise, même une mallette deux kilos.

Les médias sont là, toujours à leur assener que le danger est partout. Que l’on meurt de tous côtés, que cinq degrés de plus en été sont insurmontables.

Ce petit livre vous décrit très simplement ce qu’il en est réellement de ce matraquage continuel, de ce mécanisme pour vous convaincre d’abandonner toute volonté propre.

Il vous invite à réagir et vous incite à votre tour d’être fort et de ne plus jamais vous laisser affaiblir.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.