Actualités - Musées - Festivals - Loisirs - Hébergements - Itinéraires - Conseils pratiques

La Guillotière est un quartier de la ville de Lyon situé sur la rive gauche du Rhône. Le quartier est principalement situé dans le 7ème arrondissement et touche également le 3ème à la place Gabriel-Péri (anciennement place du Pont). Ce quartier se caractérise par sa diversité sociale et ethnique. Vous désirez en savoir plus sur ce quartier historique de Lyon ? Je vous en dis davantage à la suite de cet article.

Quartier chinois de Lyon
Quartier chinois de Lyon



Quartier de la Guillotière à Lyon


Pourquoi le quartier s’appelle Guillotière ?


L'origine du nom de La Guillotière est inconnue. Selon certains auteurs, il proviendrait de Guy-L'hostière, et selon cette croyance, ce serait un lieu où les druides déposaient le gui du chêne vert (guy). D'autres soutiennent que ce nom vient de Grillotière, en raison du grand nombre d'animaux (appelés grilles) qui y ont été trouvés. 

Mais Paradin, au contraire, soutient que ce quartier périphérique a été nommé en 1500, pour les cloches et les clochettes des mules dont le quartier ne s'est jamais débarrassé. Peut-être s'agissait-il d'une ancienne propriété appartenant à Guillot (de la même manière que le nom de La Mulatière serait issu de la propriété d'un certain Monsieur Mulat) mais ce mode de construction est postérieur aux premières mentions du nom de Guillotière sur les cartes et dans les écrits.

Histoire du quartier


Cette banlieue de Lyon s'est développée au Moyen Âge, sur la rive gauche du Rhône, à partir du Pont du Rhône, rapidement nommé Pont de la Guillotière, de la place du Pont (aujourd'hui place Gabriel Péri) sur la route de Lyon à Chambéry et vers l'Italie (aujourd'hui route nationale 6), appelée Grande rue de la Guillotière. C'était un quartier de cabarets et d'aubergistes, dont la juridiction était contestée entre le Lyon et le Delfinade. Pendant la Révolution française, La Guillotière a d'abord rejoint la nouvelle commune de Lyon. Mais lors de la répression qui suit le soulèvement de Lyon en 1793, La Guillotière retrouve son indépendance et rejoint le département de l'Isère. Elle est ensuite rattachée au département du Rhône et enfin à la ville de Lyon en 1852 pour former le 3e arrondissement.

Limites géographiques


Les limites de la Guillotière ne sont pas simples à définir. L'ancienne commune de La Guillotière s'étendait sur les quatre arrondissements de la rive gauche du Rhône (troisième, sixième, septième et huitième arrondissements). 

Le quartier de la Guillotière lui-même désignait notamment le centre de l'ancienne commune, avec l'hôtel de ville sur la place du Pont (aujourd'hui place Gabriel-Péri). Les quartiers de Brotteaux et de la Part-Dieu au nord, de Gerland au sud et de Sans-Soucis, ainsi que de Montplaisir à l'est, se sont développés à partir du XIXe siècle aux confins de la Guillotière. Les deux cimetières de La Guillotière à l'est et la gare de La Guillotière sur la ligne Paris-Lyon à Marseille-St Charles au sud marquent les limites du quartier.

Rue de Marseille
Rue de Marseille


Aujourd'hui, La Guillotière désigne plus particulièrement la moitié nord du 7e arrondissement et le sud-ouest du 3e, le secteur proche de la station de métro Guillotière. Selon le conseil municipal de Lyon, le quartier de la Guillotière est officiellement délimité à l'ouest par le Rhône, au nord par la promenade Gambetta, à l'est par le boulevard des Tchécoslovaques et au sud par la rue de l'Université, la rue M.-Bloch, la rue Domer, la rue du Repos et la rue de l'Épargne.

Monuments et caractéristiques


  • Château de la Motte inscrit au registre des monuments historiques,
  • Garage Citroën inscrit au registre des monuments historiques (1992),
  • Cimetières de la Guillotière,
  • Gare de Lyon-Jean Macé, près de la Gare de la Guillotière (marchandises),
  • Le Chinatown de Lyon et ses nombreux restaurants, magasins et supermarchés asiatiques (autour de la rue Pasteur).


Mixité sociale du quartier



Le pont de la Guillotière a longtemps été jadis le seul et unique pont de Lyon sur le Rhône, donnant à ce faubourg le statut de seule porte d'entrée de la cité vers l'est. Ce rôle a perduré dans le temps, et aujourd'hui, la population immigrée est nombreuse, cette population a suivi les grandes vagues d'immigration : après l'installation des Italiens au XIXe siècle, ce seront les Maghrébins, les Turcs ou même les Asiatiques qui s'installeront ici, en témoignage de cette histoire, on retrouve la présence du célèbre magasin de produits exotiques, l'Épicerie Bahadourian, fondé par un Arménien. 

Autour des rues Passet et Pasteur se trouve le quartier chinois de Lyon. En raison des récents développements sociaux, cette ville tend aujourd'hui à céder la place à celle de l'Europe de l'Est. D'autre part, le quartier perd un peu ce rôle, car il suit la mode du retour des populations de la classe moyenne (qui vivaient dans des chalets à la périphérie) vers les centres urbains, aussi, la proximité des universités favorise l'installation des étudiants

De nombreux bâtiments ont été rénovés et reconstruits pour accueillir ces classes sociales plus aisées. En outre, certains bâtiments adjacents à l'immeuble Le Clip doivent être démolis pour ouvrir la place Pierre-Simon-Ballanche à la rue Paul-Bert. Une partie du quartier de la Guillotière, au sud de la rue Moncey et à l'ouest de la Grande Rue de la Guillotière, est une zone urbaine sensible.


Personnes célèbres liées à ce quartier


  • Pharamond Blanchard, peintre, dessinateur, lithographe et illustrateur, né à La Guillotière le 27 février 1805 et mort à Paris le 19 décembre 1873.
  • Djebraïl (Gabriel) Bahadourian, homme d'affaires arménien. Il s'installe à Lyon dans le quartier populaire de la Guillotière en 1929, où il installe sa première épicerie.
  • Azouz Begag, homme politique français, né à Lyon le 5 février 1957, candidat aux élections législatives de juin 2007 dans le troisième arrondissement du Rhône (qui comprend La Guillotière), pour les élections cantonales de 2011 dans le canton de Lyon-IX (qui comprend La Guillotière).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.