Actualités - Musées - Festivals - Loisirs - Hébergements - Itinéraires - Conseils pratiques

Lyon et Saint-Étienne s’unissent pour développer l’industrie grâce au dispositif « Territoire d’innovation »


Le 13 septembre dernier, Lyon et Saint-Étienne ont appris que leur candidature avait été retenue par le dispositif « Territoire d’innovation ». Leur candidature commune a pour objectif de développer l’industrie sur l’ensemble du territoire de ces deux métropoles. Une bonne nouvelle qui injectera plus de 200 millions d’euros dans différents projets et qui stimulera inévitablement l’emploi.

Cabinet recrutement à Lyon
Cabinet recrutement à Lyon


Un développement de l’industrie favorable à l’emploi


L’annonce de cet investissement de 200 millions d’euros est une excellente nouvelle pour les entreprises lyonnaises et stéphanoises qui profiteront d’un marché porteur, au moins jusqu’en 2023 grâce au lancement de nombreux projets. Par logique de répercussion, c’est également l’emploi sur le territoire de ces deux régions qui devrait s’en porter encore mieux.

Lyon est actuellement une ville dynamique où les entreprises sont nombreuses et emploient beaucoup. Il suffit de se pencher sur le travail immense que doit faire le cabinet Potentiel Conseil Recrutement à Lyon pour trouver les meilleurs cadres aux entreprises qui sont ses clients pour juger de l’important dynamisme économique de la métropole lyonnaise. Alors, comment justifier un investissement de 200 millions d’euros ?

Une alliance qui profite à Lyon et à Saint-Étienne


Quand la métropole de Lyon a commencé à s’intéresser au dispositif « Territoire d’innovation », elle s’est retrouvée confrontée à un problème important : son territoire dispose déjà de tout le nécessaire. Avec 13 300 chercheurs et 160 000 étudiants, elle dispose de la deuxième université de France et de la première agglomération industrielle. Il n’y a donc pas grand-chose à y développer.

Voilà pourquoi, en s’alliant à Saint-Étienne, les deux métropoles ont pu présenter un projet ambitieux d’élargissement de l’activité industrielle sur l’ensemble du territoire. Si Lyon dispose d’une activité industrielle très importante, ce n’est pas le cas de Saint-Étienne qui n’aurait pas pu assumer le poids des 200 millions d’investissements seule. Une entraide qui va redessiner l’ensemble du territoire en quelques années.

Une bonne nouvelle pour l’ensemble de l’économie locale


Tous les Lyonnais devraient se réjouir de cette nouvelle, car elle ne concerne évidemment pas que le secteur industriel. Bien sûr, les cabinets de recrutement lyonnais vont avoir plus de travail et ils profiteront de la situation, mais pas seulement. Cette relance du dynamisme économique local profitera à l’ensemble des habitants.

En densifiant l’activité industrielle sur le territoire, ce projet va agrandir un peu plus les territoires actifs des deux métropoles et permettre un enrichissement global de la région. Au cœur des villes évidemment, chacun profitera de ce dynamisme qui participera à augmenter et enrichir la population. Pas étonnant donc que le président de la métropole de Lyon se soit réjoui de cette victoire qui n’était pourtant pas gagnée d’avance.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.