Actualités - Musées - Festivals - Loisirs - Hébergements - Itinéraires - Conseils pratiques

tiqets

Cela fait maintenant bientôt un mois que le déconfinement « presque total » a été proclamé (rappelons que les établissements de nuits restent encore fermés) dans la ville de Lyon. Voyons ensemble le bilan de l’épidémie dans notre département.

Quais de Saône à Lyon
Quais de Saône à Lyon

Bilan du coronavirus à Lyon


Les mesures de distanciation


Au tout début de l'épidémie, en Mars, les lyonnais, comme la plupart des français, ont été relativement bouleversés par les mesures chocs du gouvernement pour limiter la propagation du virus. On gardera tous en mémoire les règles suivantes :
  • Déplacements limités à une heure autour de chez soi et dans un rayon d'un kilomètre sauf cas de force majeure,
  • Attestation papier puis électronique pour justifier de son déplacement,
  • Attestation de son employeur pour aller travailler,
  • Fermeture des restaurants, écoles, lieux publics, parcs et jardins...
  • La fermeture au public des ehpad lyon permettant ainsi aux familles de protéger leurs aînés,
  • etc...
D'ailleurs, devant les mesures de restrictions brutales misent en place à l'annonce du président de la république, la ville de Lyon a décidé de fermer les berges du Rhône et de la Saône devant le comportement de certains habitants.

Au fil des semaine, et suite à la prise de conscience des lyonnais sur la gravité de la situation, le département a noté un respect exemplaire des citadins concernant la mise en place des gestes barrières :
  • Le port du masque, notamment dans les transports en commun du réseau TCL,
  • Les télé-consultations médicale,
  • La mise en place du télétravail dans les entreprises.

Les chiffres à retenir au 02/07/2020


 Département Nombre de décès à l'hôpitalNombre de décès en ehpad 
 Rhône 651455 
 Ain 10082
 Allier 3915
 Ardèche 110 115
 Cantal 11 2
 Drôme 14482
 Isère 141119
 Loire 240197
 Haute-Loire 19 5
 Puy-de-Dôme4541
 Savoie 6432
 Haute-Savoie 174168
 Auvergne-Rhône-Alpes 1738 1313

Sans grande surprise, le coronavirus a été un fléau à l'échelle nationale comme pour le département du Rhône. Et comme nous le savions dès le départ, les chiffres ont confirmé une mortalité très élevée chez les plus de 70 ans. Cependant, les résultats auraient pu être beaucoup plus catastrophiques si les maisons de retraites et les ehpad n'avaient pas limités l'accès aux personnels soignants.

Le télétravail en entreprise


D'après plusieurs sondages, le travail à domicile est l'une des mesures la plus appréciée des français durant cette crise sanitaire. J'ai moi-même pour la première fois été obligé à télé-travailler et je dois avouer qu'au début la sensation est étrange... Participer à des réunions en ligne et voir ses collègues à travers sa web-cam. Puis, on s'habitue très vite à ce nouveau rythme et surtout à la disparition du stress occasionné par les emblématiques embouteillage aux heures de pointe sur le périphérique. 

En espérant que ce dispositif devienne une norme pour permettre ainsi de fluidifier le trafic routier et faire diminuer la pollution dans l'agglomération.

L'économie du Grand Lyon


Surveillant de près l'actualité économique de la région, à l'heure où j'écris ces lignes, j'observe une nette amélioration dans la reprise d'activité pour les secteurs de l'industrie et de l'ingénierie. Même si les grands comptes ont diminué drastiquement le budget alloué aux projets stratégiques, on sent une volonté d'aller de l'avant pour maintenir les emplois et la compétitivité des entreprises.

Malgré cela, je ne vous cache pas mon désarroi et mon inquiétude pour les secteurs les plus touchés comme le tourisme, l'hôtellerie, la restauration et les loisirs. Lyon étant l'une des villes les plus visitées de France, les touristes étrangers sont quasi inexistant alors qu'à la même période, les visiteurs en provenance des Etats-Unis ou de la Chine aiment déambuler dans les rues étroites et pavées du Vieux-Lyon.

Ayant discuté avec plusieurs acteurs du tourisme local, les professionnels comptent sur la solidarité des français qui partiront peut-être moins en vacances à l'étranger cette année pour découvrir ou re-découvrir les trésors de leurs régions. Et c'est justement ce qui est train de se passer d'après les principaux indicateurs...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.