Actualités - Musées - Festivals - Loisirs - Hébergements - Itinéraires - Conseils pratiques

Si vous avez l’occasion de vous promener dans les rues pavées étroites du vieux Lyon, vous remarquerez vite que beaucoup de maisons ici sont anciennes, mais il existe peu de signes visibles de leur âge, sauf pour La Maison Thomassin

Maison Thomassin monument historique lyon
Maison Thomassin



La Maison Thomassin


En me promenant pour la première fois dans les passages étroits du vieux Lyon, je me suis soudain retrouvé dans un autre temps. Beaucoup de maisons ici sont anciennes, mais il y a peu de signes visibles de leur âge, sauf pour celle-ci. La Maison Thomassin avait une pierre sur la façade qui racontait l'histoire de la maison et des gens qui l'ont reconstruite. Cela m'a ramené très loin dans l'époque médiévale de l'Europe. 

La pierre commémore l'histoire de deux générations de la famille Thomassin. La maison avait des fenêtres encadrées par de belles arcades gothiques et la pierre commémorative m'a dit que la maison a été reconstruite il y a 500 ans. Il a raconté l'histoire suivante.

La Maison Thomassin est l’une des plus anciennes maisons de Lyon. Sur sa façade, une pierre raconte l’histoire de cet édifice datant de l’époque médiévale. 

Maison Thomassin de lyon
Plaque sur la façade de la Maison Thomassin


La pierre commémore l'histoire de deux générations de la famille Thomassin. La maison avait des fenêtres encadrées par de belles arcades gothiques et la pierre commémorative dit que la maison a été reconstruite il y a plus de 500 ans :


MAISON THOMASSIN RECONSTRUITE A LA FIN DE XV SIECLE PAR CLAUDE THOMASSIN
CONSERVATEUR DES FOIRES
CAPITAINE DE LA VILLE
QUI OUVRIT LA MEME EPOQUE LA RUE PORTANT ENCORE SON NOM
SON PETIT FILS RENE THOMASSIN
(FUT) LE PREMIER QUI REMPLIT LA CHARGE
PREVOT DES MERCHANDS
CREE PAR EDIT
D'HENRI IV DECEMBRE 1595


Située sur La Place du Change face au Temple du Change, cette maison occupait une place stratégique car autrefois, les lieux faisaient office de champs de foire et de nombreuses transactions commerciales et bancaires se déroulaient.

L’histoire de la Maison Thomassin


A l’opposé du Temple du Change, vous pourrez observer La Maison Thomassin anciennement appelée la Maison Fuers. Elle a été édifiée vers 1298. C’est probablement l’une des plus anciennes maisons de Lyon, construite au XIIIe siècle pour les comtes de Fuers puis ensuite agrandie au XVe siècle par Claude Thomassin qui était Conservateur des foires et Capitaine de la ville. Elle sera prolongée côté Saône au début du XVIIe siècle.

La famille Thomassin qui avait fait fortune via le commerce du drap très prolifique à cette époque, fait construire son hôtel particulier dans un édifice plus ancien, mais très bien situé sur la Place du Change, lieu de vie très important où se tenait quatre fois par an des foires qui attiraient de riches commerçant venus de toute l’Europe.

Restaurée à de multiples reprises, cette demeure est un témoignage de différentes époques.

La façade de style gothique date du XVe siècle, montre les blasons du dauphin, ceux du roi Charles VIII et de la duchesse Anne de Bretagne.

L’intérieur de cette maison abrite un plafond peint de la fin du XIIIe siècle, aux armes de Saint Louis et de son épouse Blanche de Castille, peut-être l’un des plus anciens de France.

La Maison Thomassin est inscrite à l’Inventaire des Monuments Historiques dès 1927 et elle est classée Monument Historique en 1992.

Observation de la façade de la maison Thomassin


Au premier étage, les fenêtres à meneaux sont surmontées d’une frise de signes du zodiaque très abîmée mais quand même reconnaissables. Amusez-vous à déchiffrer votre signe astrologique.

Au second, les baies sont jumelées et leurs meneaux agrémentés de deux arcs trilobés. Eux-mêmes sont surmontés d’un large arc ogival dans lequel sont sculptés les blasons du Dauphin (le poisson), du roi de France Charles VIII (la fleurs de lys) et de la reine Anne de Bretagne (l’hermine).

Le dernier, à droite, a été rajouté au XIXe siècle sur une travée inexistante dans la maison d’origine. Toute cette partie a été gagnée sur un passage ouvert, public, « la ruette des Bestes » qui permettait d'accéder vers la Saône depuis la Place du Change.

C’est sûrement ce rajout qui a entraîné le déséquilibre de la porte et de l’imposte du numéro 3 de la place, situé dans l’angle proche de la pharmacie.

Maison Thomassin lyon
Maison Thomassin

Pour conclure, une architecture à découvrir sans plus tarder lors de votre passage dans le vieux Lyon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.