Actualités - Musées - Festivals - Loisirs - Hébergements - Itinéraires - Conseils pratiques

tiqets

Si comme moi vous aimez vous promener dans la ville de Lyon, vous avez sûrement dû remarquer du changement. Jamais la ville n’a été aussi verdoyante qu’aujourd’hui, les espaces verts s’étant multipliés et pas de n’importe quelle façon. La municipalité semble avoir fait la part belle au mobilier urbain et ce n’est pas pour me déplaire, puisque cela tranche totalement avec le paysage « tout en béton » qui caractérisait la ville. 

Suspension de fleurs dans le vieux-Lyon
Suspension de fleurs dans le vieux-Lyon


La ville de Lyon s’embellit grâce au mobilier urbain



Avec l’installation de bacs, de jardinières et de pots, les aménagements paysagers ainsi que les balconnières et suspensions, la barre a été mise très haute.

Bacs, jardinières et pots font face aux grands bâtiments


Ces installations, je suis tenté de les appeler « les petites fées de Lyon », tant elles apportent de la magie dans la ville.  Le pari d’embellissement, que la municipalité s’est lancé en optant pour les bacs, les jardinières et les pots, semble avoir été largement relevé. À partir du moment où elles ont été mises en place, ces installations ont radicalement changé l’image des espaces qu’elles occupent, comme c’est le cas pour l’entrée de l’hôtel Sofitel ou la devanture du Palais de la Bourse.

Face à l'hôtel Sofitel près de Bellecour
Face à l'hôtel Sofitel près de Bellecour


Nul besoin d’être un expert en aménagement urbain pour voir à quel point le choix de ces installations a été bien fait. En sillonnant la ville, je n’ai pas manqué de remarquer que leurs formes, leurs tailles et leurs matériaux ont été choisis de façon stratégique. Le choix de tous ces critères est fait pour que ces installations puissent s’adapter aux emplacements pour lesquels elles sont prévues. 

La preuve en est que par endroit, les bacs, les pots et les jardinières s’imposent de par leurs grandes dimensions et occupent bien l’espace. Dans d’autres espaces publics par contre, elles se montrent plus discrètes, sans perdre de leur superbe. Cette variété, je l’ai aussi retrouvée dans le choix des formes. Entre les bacs, les jardinières et les pots ronds, rectangulaires ou carrés, on ne sait plus vraiment où donner de la tête.

Devant le Palais de la Bourse
Devant le Palais de la Bourse


Il en est de même pour le choix des matériaux, tantôt du polyéthylène, tantôt du bois stratifié lisse ou lisse et quelquefois de l’acier corten. En promenade le long de la place Antonin Poncet, j’ai été subjugué par les gigantesques arbres en pots blancs. En plus d’en imposer, ils apportaient de la vie à cet espace autrefois dénudé de toute verdure. 

S’il y a un détail, par contre, qui ne m’a pas échappé, c’est l’enchantement qui prévaut à chacun des espaces publics concernés, quelles que soient les caractéristiques des installations. Par-dessus tout, la végétation était plus que jamais mise en valeur. 

Aménagements paysagers dans les rues et parcs de la ville


« Quelques bacs, jardinières et pots par-ci, par-là, c’est bien beau, mais ça ne fait pas tout », diriez-vous. Ça, la municipalité l’a bien compris. C’est pourquoi elle a poussé l’expérience encore plus loin. 

De ce que j’ai pu constater, la ville de Lyon s’embellit aussi grâce aux aménagements paysagers. En l’espace de quelques mois, leur nombre a augmenté et les grands bénéficiaires sont les jardins et les espaces verts. Si vous êtes un habitué de l’espace vert situé en face du Palais de la Bourse comme moi, vous auriez surement remarqué qu’une bordure en acier corten protège désormais le parterre central. Il en est de même près du parc Blandan, dans le 7e arrondissement de Lyon. Là aussi, une très belle bordure en acier corten a été installée, séparant l’espace vert de l’espace bitumé. En plus de créer une délimitation plus nette, cette bordure protège la végétation et facilite son entretien.

Aux abords du Parc Blandan à Lyon
Aux abords du Parc Blandan à Lyon

Les bacs sans fond et les treillages se sont, eux aussi, multipliés dans la ville. Je ne me lasse pas d’admirer les treillis de jardin sur lesquels s’épanouissent les fleurs grimpantes aux mille couleurs. En outre, les zones de protection des arbres profitent désormais d’un aménagement remarquable. Les terre-pleins centraux sont plus que jamais verdoyants et en tant qu'amateur de promenade, ce sont des détails qui ne laissent pas indifférents. L’exemple le plus frappant est celui du balcon de l’hôtel Sofitel à Lyon, qui longe le dessus de la façade d’entrée. 

Il faut le reconnaître, les parcs à Lyon ne sont clairement plus ce qu’ils étaient et j’ai été agréablement surpris de découvrir à quel point ils étaient bien entretenus, et ce, quel que soit le moment où je m’y rendais. Si vous étiez plus « restau » que « promenade », c’est clairement le moment de vous initier aux pique-niques dans les jardins publics de Lyon pour créer de beaux souvenirs. Grâce à ces nouveaux aménagements, la qualité des moments en famille ou entre amis à l’extérieur n’est plus du tout la même.

Balconnières et suspensions dans le vieux-Lyon


Quel citoyen ferais-je si je relevais les efforts en faveur de l’installation des bacs, des jardinières et des pots, sans mettre le doigt sur les aménagements paysagers qui sont faits dans Lyon ? Si la ville de Lyon s’embellit, c’est aussi grâce à l’installation de balconnières et suspensions

Ce sont de véritables références en matière de fleurissement aérien. Moins connues par rapport aux autres types d’aménagements urbains, ces installations sont pourtant très en vogue actuellement. Pour un aménagement urbain qui sort de l’ordinaire, ce sont de loin les meilleurs choix. Entre claustra végétalisé et bac sur mesure en acier thermolaqué comme ceux en vente dans cette entreprise et disponible ici, il y a largement de quoi faire ressortir la singularité des rues de Lyon. Comme tout ce qui sort de l’ordinaire, leur mise en place est prise en charge par des professionnels 

C’est donc le pari qu’a fait la mairie et qui lui a permis d’apporter un tout nouveau charme à Lyon. La ville, notamment les bordures de routes et les façades de bâtiments publics, a pris de la couleur. C’est devenu tellement plus agréable pour l’automobiliste que je suis de profiter d’un paysage tout en fleurs pendant que je circule dans la ville de Lyon. 

Entre revalorisation et protection des espaces verts, la ville de Lyon a un nouveau visage grâce au mobilier urbain. Comme quoi, il n’en faut pas beaucoup pour donner un nouveau visage à une ville aussi illustre de Lyon. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.