Actualités - Musées - Festivals - Loisirs - Hébergements - Itinéraires - Conseils pratiques

Pour ceux qui suivent mon blog, vous connaissez mon intérêt pour le tourisme à Lyon mais également tout ce qui touche à entrepreneuriat. Et lorsqu'il s'agit de sociétés implantées dans ma région, j'aime décortiquer l'actualité et mettre en avant les start-up innovantes qui réalisent des prouesses technologiques. D'où l'intérêt de vous parler de Lili Smart après la lecture d'un article dans une revue de presse.

Lili Smart, start-up lyonnaise
Lili Smart, start-up lyonnaise


Lili smart, une start-up lyonnaise


En avril 2016, la société Lili Smart basée près de Lyon est née de l’initiative de deux personnes : Aymeric Garnier et Vincent Théry, deux collaborateurs de longue date. Le premier, ingénieur en informatique, possède une expérience solide en entrepreneuriat, dans la santé ainsi que la traçabilité du sang. L’homme a fondé une entreprise d’édition de logiciels de pilotage dédiée aux entreprises, qu’il gère pendant 10 ans.

Un projet né d’une expérience personnelle


Vincent Théry, de son côté, a obtenu un diplôme dans une école de commerce dans le domaine de la finance. Une fois diplômé, il travaille en tant que consultant en conseils en organisation. Le cofondateur de Lili Smart est aussi, à cette époque, SI pour des entreprises françaises, mais aussi dans d’autres endroits comme la Belgique, le Luxembourg et l’Australie. En 2012, Vincent Théry revient en France pour occuper le poste de directeur commercial de la société d’édition de logiciels de pilotage d’Aymeric.


L’objectif des deux hommes dans la création de Lili Smart est de mettre en place une assistance pour les aidants familiaux. Le concept a été lancé par Aymeric suite à un événement apparu plusieurs années auparavant : sa grand-mère est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Il explique : « Lorsque ma grand-mère a été diagnostiquée malade d’Alzheimer il y a sept ans, j’ai pu me rendre compte de l’impact et du stress que la maladie pouvait avoir sur le quotidien de mes proches. Nous avons conçu Lili Smart avec une approche différente et l’idée que les besoins des aidants ne s’arrêtaient pas à la sécurité de leur proche. »  

Au début, Lili Smart a été conçue pour les aidants des malades atteints d’Alzheimer. Toutefois, les deux hommes constatent qu’un aidant l’est déjà même avant que la maladie n’apparaisse. Les services sont ainsi destinés aux aidants sans distinction. La création de la solution a été initiée suite à la situation vécue par Aymeric, mais aussi des solutions adaptées aux malades et accessibles sur le marché. Les partenariats et les échanges avec des professionnels de la santé, des aidants, d’associations ont aussi contribué à l’élaboration de la solution

Présentation de Lili Smart


Lili Smart est destinée à améliorer les conditions de vie des aidants familiaux ainsi que des personnes qu’ils prennent en charge comme un proche souffrant d’une maladie telle que l’Alzheimer et le Parkinson, ainsi que les maladies similaires ou pour les personnes ayant un problème d’autonomie. Cette solution connectée est conçue pour les aidants, mais aussi pour permettre un maintien à domicile des malades. Lili Smart apporte un peu plus d’autonomie et effectue une meilleure stimulation. 

La solution intelligente aide à mettre en place une bonne organisation et une bonne communication pour les proches et pour les professionnels. Un outil de prévention est inclus pour une meilleure protection. Lili Smart s’accompagne d’une montre connectée ainsi que d’une application pour les aidants. Des capteurs sont installés chez le malade. En parallèle, des algorithmes effectuent une analyse pour savoir si tout se passe bien.

Les clés de la réussite de Lili Smart


En 2017, au début de l’année, la solution est mise à la disposition du public suite à des tests et une période de deux ans de R&D réalisés avec des familles et des professionnels. Actuellement, les aidants profitent d’un essai gratuit d’une durée de 3 mois, sans aucun engagement. Lili Smart se démarque des solutions de la même catégorie par le fait qu’elle ait été développée par des aidants. Les dirigeants sont investis, tout en étant aidés par une équipe stratégique ayant une excellente qualification. 

Elle se différencie par sa maîtrise de la R&D. Le système est adapté à l’environnement, tout en offrant une bonne flexibilité en tant que business model dans le B2C et le B2B, présenté sous forme d’une collaboration pour la distribution. Lili Smart compte plusieurs partenaires et collaborateurs incluant des neurologues, des infirmières, des psychologues spécialisés en gériatrie et des associations comme France Alzheimer, LADAPT, le Bistrot des Aidants – Polydom. Le Professeur Pierre KROLAK-SALMON, neurologue responsable du CMRR de Lyon et du Centre de Recherche Clinique « Vieillissement – Cerveau – Fragilité » compte aussi parmi ses partenaires. 

Le système de rémunération


Lili Smart se base sur un business model assez simple. Pour se rémunérer, les fondateurs ont choisi de proposer un abonnement mensuel, avec un tarif de 60 €. Cela comprend 3 capteurs, la montre connectée, une assistance technique ainsi que fonctionnelle. L’entreprise dispose d’une agrégation en tant que service à la personne. Grâce à cette spécificité, les clients peuvent profiter d’une remise de 50% sur l’abonnement en obtenant un abattement sur les impôts. 

Cependant, Lili Smart fait aussi face à la concurrence, car beaucoup d’entreprises interviennent dans la sécurisation des seniors. Il s’agit surtout d’un accompagnement à distance qui apporte des assistances via des appels de secours. La concurrence propose en outre un outil de géolocalisation. Toutefois, la plupart se focalisent un peu plus sur les personnes âgées que sur les aidants. Pourtant, ils sont 10 millions dans toute la France. L’entreprise a une longueur d’avance en répondant à leurs attentes. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.