Actualités - Musées - Festivals - Loisirs - Hébergements - Itinéraires - Conseils pratiques

Le coworking est devenu une pratique de plus en plus appréciée à Lyon. Plusieurs espaces ont ouvert leurs portes ces derniers temps. Pour la ville, il s’agit d’un grand avantage économique. Cette nouvelle tendance marque aussi le point départ vers une meilleure accessibilité à la technologie moderne. Les entreprises comme les indépendants y trouvent leur compte.
Espace de coworking lyon
Espace de coworking


Le coworking : une tendance qui se développe à Lyon


Lyon est une ville en plein essor, ouverte vers de nouvelles pratiques comme le coworking. Le nombre de demandeurs est en augmentation constante, d’après les tendances constatées sur les sites spécialisés comme Bureaux à partager. En effet, le site reçoit de plus en plus de demandes sur les salles de réunion, des espaces de travail individuels, les bureaux privés. Des chiffres publiés en 2017 montrent une croissance de 41 % sur le taux d’occupation de ces espaces. 

Cette tendance ne surprend pas, car Lyon se situe en deuxième position, après Paris, en tant que capitale économique de l’Hexagone. En tant que telle, la ville suit la logique du développement de nouveaux modes de travail, plus économiques, pratiques, tout en étant ouverte à la technologie. Lyon enregistre en ce moment une offre de 80 000 m² en moyenne d’espaces partagés. Ces espaces sont destinés aux travailleurs désirant disposer d’un lieu de travail qui répond à leurs besoins, aux start-ups ainsi qu’aux freelances

Des avantages considérables pour les entreprises et les indépendants


Si aujourd’hui le coworking connaît un grand succès, c’est surtout que les avantages sont nombreux et bien plus profitables qu’un local classique. La flexibilité du service est un élément clé de cette réussite avec l’absence d’un contrat, synonyme d’engagement ainsi que des possibilités de location à l’heure, journalière ou mensuelle. Toujours dans ce contexte d’engagement, les occupants n’ont pas à fournir de garantie. Les travailleurs et les entreprises économisent aussi sur le matériel. Ces espaces sont en effet déjà équipés du nécessaire : accès internet, téléphone, mobilier… sans compter qu’ils bénéficient souvent d’un grand confort comme la présence d’un espace de détente.

Ces bureaux collectifs privatifs doivent trouver de quoi attirer ses clients pour atteindre une bonne rentabilité. Pour éviter le sentiment d’enfermement et d’isolement, les travailleurs peuvent choisir et changer d’espaces autant qu’ils le souhaitent. De plus, le coworking crée une forme d’entraide et de collaboration. Pour les indépendants et les entreprises, ce concept réduit drastiquement les dépenses liées à l’infrastructure, tout en profitant d’un local accueillant et bien équipé.

Au final, la facture est mieux maîtrisée. Contrairement à un local traditionnel qui engage vers des procédures fastidieuses et d’autres obstacles décourageant comme les travaux, les démarches pour la signature d’un bail, le coworking, adopte la simplicité. Mais le principal avantage est qu’un tel espace est facile à trouver contrairement à un local professionnel qui demande des mois de recherche.

Coworking à Lyon : un concept soutenu par la ville


Le coworking s’intègre sans difficulté dans l’image d’une ville qui se veut être écologique, tout en affichant un grand dynamisme économique. Lyon s’est déjà lancée dans un développement durable. 

Le coworking améliore cette image, en tant qu’espace collaboratif, et s’ajoute comme un bon complément avec la création des services d’auto partage, l’aménagement des écoquartiers et l’énergie verte. Ce système réduit aussi la pollution avec la réduction des déplacements. 

À Lyon, le premier bureau collaboratif a ouvert ses portes en 2011, appelé l’Atelier des Médias. Cet espace est né de l’initiative de plusieurs journalistes. Son ouverture a marqué le départ d’un changement sous l’ère de la nouvelle technologie et favorise l’interactivité et la mobilité ainsi que la collaboration. 

La ville compte aujourd’hui 55 espaces, réparties dans les zones les plus fréquentées par les travailleurs, notamment à Part-Dieu où le coworking est très présent. Ce quartier est un pôle économique de Lyon et attire les investisseurs issus de divers secteurs, à savoir ceux de la NTIC.

Les bâtiments les plus connus du quartier comme la Tour Silex 1 et le Grand Hôtel Dieu, sont aménagés en partie en espace de coworking. Des bureaux partagés occupent des surfaces importantes et sont détenus par des entreprises réputées dans la location partagée. D’autres zones comme Villeurbanne et la banlieue lyonnaise proposent aussi le coworking et possèdent 4 espaces de travail partagés.  Selon les estimations, en France cette pratique devrait générer jusqu’en 2030 un revenu de 123 milliards d’euros. À Lyon, particulièrement, l’ouverture de nouveaux espaces n’est pas prête à s’arrêter.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.