Ce ne sont pas les monuments au charme enchanteur qui manquent en Nouvelle-Aquitaine. Où que vous souhaitiez vous rendre, vous serez tout de suite épris par un territoire dont les vestiges rappellent un glorieux passé, qui n’est pas encore oublié. Des parcs naturels, des châteaux et des paysages, en passant par les sites touristiques captivants, vous serez conquis par la diversité de cette destination. Si vous avez prévu de visiter cette belle région luxuriante, voici les 20 lieux et monuments à ne surtout pas manquer.

vignoble bordelais



Tourisme Nouvelle Aquitaine


Jardins suspendus de Marqueyssac

Situés en pleine vallée de la Dordogne, ces jardins revêtent un charme qui saura, à coup sûr, vous émouvoir. Ils entourent le château à la toiture de Lauze. Il s’agit de jardins qui conviennent à la balade. Des jardins, vous pouvez admirer le château de Castelnaud et le château de Beynac. Ce chef-d’œuvre vous offre un spectacle unique en son genre. 

Jardins suspendus de Marqueyssac


Le château de Ternay

Le château de Terney constitue un patrimoine inestimable. Nous devons sa construction au chevalier Bertrand de Beauvau qui le bâtit au XVe siècle. Le chevalier entreprend la construction du château pour qu’il soit une demeure digne de son amour pour la belle Françoise de Brézé. Contemplez l’architecture du splendide château de Terney et son imprenable vue.

La première image qui vous frappe lorsque vous arpentez l’intérieur est sa cour et sa façade interne somptueusement sculptée. En allant plus avant, vous pourrez parcourir les salons au mobilier disposé avec goût et élégance. Vous allez aussi découvrir une loggia et une cuisine des plus superbement présentées.



Beynac-et-Cazenac

Le village de Beynac-et-Cazenac situé dans le Périgord est l’un des villages les plus beaux de France. Il est habité par de nombreux paysans et artisans qui ont, à leur manière, rythmé la vie du village. Cette terre est chargée d’histoires fantastiques. Celles-ci remontent à l’époque médiévale, époque de sa construction. Plusieurs événements historiques ont enrichi son passé déjà glorieux, dont la guerre de Cent Ans

Point incontournable de la région, il constitue un lieu qu’il faut nécessairement visiter. Le château, le village et la rivière confèrent à Beynac-et-Cazenac un charme particulier, même unique. Aujourd’hui, vous serez séduit par le calme et la sérénité qu’il habite, qui n’a rien à voir avec son passé mouvementé.

Beynac-et-Cazenac


La Citadelle du château d’Oléron

Impressionnante bâtisse militaire à la forme étoilée, la citadelle d’Oléron est située sur l’île d’Oléron. Elle fait l’objet d’une restauration de très grande envergure. Cette restauration et l’engagement de différents acteurs, dont la municipalité en a fait un lieu qui suscite l’engouement des touristes. Elle date du XVIIe siècle, et est née de la volonté de Richelieu de protéger l’île. Elle fut, par la suite, fortifiée afin de la rendre plus imprenable. Cette citadelle est, durant de nombreuses années, le théâtre d’entraînement militaire. Elle fut, par la suite, convertie en prison durant la période révolutionnaire. Pour faire suite à un arrêté du 14 juin 1929, elle fut classée monument historique.


Le château de Gramont

C’est un monument éblouissant par son charme et son caractère. Pour l’atteindre, il faut passer par un châtelet dont le porche est fait de sculptures du style gothique. Un premier château avait été bâti, et sur ses ruines, l’actuel château trône fièrement depuis le XIVe siècle. Vous pouvez constater l’existence de deux ailes, une gothique et une autre Renaissance. Aussitôt le châtelet franchi, vous voilà face à l’antre Renaissance avec ses fenêtres à meneaux. Un imposant escalier bordé d’ogives en forme d’hélices vous conduit vers une espèce d’autel. Jusqu’à ce jour, le revêtement du sol n’a pas changé, de même que ses cheminées impressionnantes et le mobilier.



Jardin d’eau

Domme est une destination rêvée pour les amoureux d’histoires et de paysages naturels, avec ses villages, châteaux et ses jardins qui en rehaussent le charme déjà impressionnant. Un des sites les plus incontestablement captivants de la Nouvelle-Aquitaine est bien sûr son Jardin d’eau. Il s’agit d’un sublime jardin aquatique situé à Carsac-Aillac. 

Ce jardin date de 1999 et borde la rivière de Dordogne aux abords du village de Domme. Un charmant café vitré constitue le point d’entrée du jardin aquatique. Des boutiques aux interminables terrasses les entourent. D’immenses bassins composés de plantes aquatiques enrichissent ce joli décor. Difficile d’imaginer un endroit plus fabuleux pour déguster un café ou clôturer votre visite du jardin.

Des espèces aquatiques végétales et animales vivent dans ces jardins. Vous pouvez voir à côté des bassins des lotus à la végétation luxuriante, d’incroyables nymphéas venus d’Amérique et d’Orient. Des carpes koïs se faufilent au milieu de ces eaux si particulières. Le joyau de ce curieux jardin est bien sûr son labyrinthe immergé qui est unique en son genre.


Le château de Maumont

Ce château est un magnifique joyau architectural du XVIe siècle. Cette bâtisse se situe au milieu d’un immense parc de deux hectares aux arbres centenaires. Dans l’enceinte du château, de somptueuses chambres d’hôtes offrent aux visiteurs un cadre idéal pour un séjour inoubliable. Le château de Maumont comporte une importante bibliothèque aux multiples livres. Pour vous assurer la détente, une piscine extérieure chauffée est à votre disposition. Le château est un lieu privilégié pour des rencontres de tout ordre, mais aussi des mariages. Avec la bambouseraie et les autres charmes de son parc, vous avez une vue imprenable pour immortaliser vos meilleurs moments dans ce lieu hors du commun.


Le château de Lanquais

Joyau du Périgord pourpre, le château de Lanquais est aussi connu sous le nom de « Louvre inachevé du Périgord ». Tout comme Rome, il n’a pas été bâti en un seul jour. En effet, plusieurs périodes marquent les différentes étapes de sa construction. C’est ce qui explique la disparité des multiples constructions qui caractérisent son architecture. À partir de la cour du château, vous pouvez voir, à droite jusqu’à la tour de l’escalier, un château datant du Moyen-âge. À votre gauche, il y a un château Renaissance bâti sous le règne du roi Charles IX. La construction de cette partie prit fin en 1604, et n’est pas sans rappeler l’Aile Lescot du Louvre.


Montflanquin

Monflanquin est une commune de la Nouvelle-Aquitaine qui mérite le détour. Il abrite à lui seul de nombreux monuments qui enrichissent son patrimoine culturel déjà impressionnant. Tout d’abord, il y a l'église Saint-André. Cette église au charme simple et pourtant impressionnant date du XIIIe siècle. La base de ses murs et son portail ont subsisté au temps et à sa restauration de 1715. Aujourd’hui encore, elle peut être admirée en dépit de l’emprise du temps qui lui a fait perdre son allure d’autrefois. Elle demeure toutefois architecturale. L'église a été restaurée en 1864 en raison de l’effondrement de ses voûtes et de sa nef. Après les travaux effectués, elle est aujourd’hui un lieu où il vous plaira de vous recueillir ou tout simplement de visiter.


La porte Dijeaux

Sa construction remonte au XVIIIe siècle pour remplacer une porte médiévale qui avait, en son temps, remplacé une porte romaine. Initiée par Voisin, la construction de cette porte prit fin en 1750. La porte fut décorée par Claude Francin qui entreprit de l’orner aux extrémités des frontons par 4 trophées. À la gauche de la porte, on a les armes de France et un cartouche daté 1748. À droite se trouvent les armes de Bordeaux et un autre cartouche à l’effigie de la tête du dieu Romain des eaux, Neptune. À travers les siècles, la porte connut quelques modifications qui n’ont fait qu’ajouter à sa beauté ancienne. 


Les forges de Savignac-Ledrier

Les forges sont un lieu très attractif qui suscite l’intérêt des visiteurs. De là, vous pouvez contempler les magnifiques cascades de l'Auvézère au flot reposant. Vous pouvez faire le tour des forges en 20 minutes. À l’entrée, vous avez la possibilité de regarder un film qui relate l’histoire des moulins ainsi que leur fonctionnement. L’intérieur des murs de la forge communique toute l’austérité de vie des forgerons de l’époque. Vous pourrez découvrir un intérieur typique aux forges de l’époque dotée de sa charbonnière, d’un magasin et son impressionnant haut-fourneau. À l’intérieur, on note deux inscriptions, dont une est en latin. L’inscription est une invocation à la protection de Dieu sur la bonne marche de la forge.  


Le château de Beaufief

Le château de Beaufief, dont la prononciation exacte est le château de « Beaufié », est un monument historique. Vous pouvez voir, à la fin d’une allée, un grand portail séculaire doté de deux piliers. C’est le point d’entrée d’une avant-cour qu’un fossé sépare d’une cour. Le château est niché au fond de la cour. Un pavillon central et deux ailes sont disposés de manière à lui donner l’aspect d’un fer à cheval. Quelques mètres plus bas, un sous-sol composé de caveaux se terre dans la profondeur du sol. Une chapelle se trouve dans l’une des ailes du bâtiment central.

chateau de beaufief



La maison Treilhard

Construite en 1580, c’est l’un des plus grands vestiges de la Renaissance. Ce qui se remarque premièrement est sa tour en forme polygonale qui porte une tourelle en poivrière. À l’entrée se trouvent de magnifiques moulures en guise d’ornements et de frontons sculptés. Cette maison est le berceau d’éminentes personnalités de l’aristocratie de l’époque, dont le jurisconsulte Treilhard ou encore le Maréchal Brune pour ne citer que ceux-là.


Château et Jardin de Beaulon 

Le château fut érigé en 1480 en plein cœur d’un éblouissant jardin. C’est une profusion de verdure aux multiples fragrances qui vous accueille dans ce jardin. C’est la destination rêvée pour une balade paisible. Découvrez également les sources naturelles à la curieuse couleur bleue, les Fontaines Bleues. Le magnifique château de Beaulon et son jardin émerveillent par la splendeur qu’ils revêtent. C’est un plaisir immense de découvrir ces lieux naturels.


Château de Bourdeilles

La construction de cette surprenante bâtisse à l’architecture fabuleuse a été aussi bien influencée par l’époque médiévale que celle de la Renaissance. C’est un lieu qui se prête parfaitement à des activités récréatives à thème. Plongez dans l’univers médiéval en créant votre propre sceau et votre blason dans un cadre féerique. Les moments que vous y passerez seront assurément inoubliables.


Saint-Emilion 

Ce pittoresque village médiéval, qui est à moins d’une heure de Bordeaux, est très connu des grands connaisseurs de vin rouge. Ne vous laissez pas tromper par sa petite taille. En réalité, il regorge de merveilles inestimables. Au nombre de ces dernières, il faut compter ses catacombes, sans parler de son riche patrimoine historique et culturel. Il doit son classement au patrimoine mondial de l’UNESCO à son époustouflant paysage viticole. Nombreux sont les lieux qui peuvent être visités à Saint-Émilion : sa cité médiévale, les souterrains, l’Église monolithe et la chapelle de la Trinité, sans oublier le vignoble de Saint-Émilion, etc.

saint emilion



Les mines d’Argent des rois Francs

Ces mines d’argent datant du VIIe siècle nous renvoient aux prestigieux noms tels que Charlemagne, Dagobert, etc. En arpentant ces mines, vous ne visitez pas qu’un simple site touristique. Vous faites un incroyable voyage dans le temps. Il s’agit d’un espace souterrain qui rappelle une période pas si lointaine que celle où les ouvriers creusaient et piochaient au rythme de leurs chants anciens. Aujourd’hui encore, vous pouvez les entendre, pour peu que vous tendiez bien l’oreille. L’argent était alors d’abord extrait puis fondu avant d’être frappé au sceau de la dynastie au pouvoir.


Phare des Baleines

C’est un phare qui fut construit au XIXe siècle en raison du trafic maritime qui devenait de plus en plus important. À l’origine, un premier phare existait, mais ne parvenait pas à offrir l’éclairage adapté pour répondre aux exigences du trafic de l’époque. Deux phares furent alors construits en renfort. Le premier fut bâti non loin de la vieille tour, tandis que le second fut érigé en pleine mer. C’est ainsi qu’il fut baptisé phare des Baleines. 


Musée d’Aquitaine

Le musée d’Aquitaine situé à Bordeaux renferme les vestiges qui se rattachent aux mémoires de Bordeaux. L’histoire de cette bâtisse a connu plusieurs rebondissements. À l’origine, ce musée abritait au XVe siècle le couvent des Feuillants. La Révolution marqua sa destruction. Il fut reconverti en Lycée qui fut à son tour incendié en 1963. Il finit par devenir une université. Jusqu’en 1960, musée Lapidaire, il fut rebaptisé en 1963 en musée d’Aquitaine. C’est un bâtiment à l’allure fière et imposante qui offre à chaque visiteur la force de son passé.


Saint-Jean-Pied-de-Port

Saint-Jean-Pied-de-Port est à seulement quelques kilomètres de la frontière espagnole. Ce charmant petit village vous plonge dans toute la beauté du Pays basque. Ce magnifique village est répertorié comme étant l’un des plus beaux de France. Il doit ce titre à sa position géographique pied de port puisqu’il se situe justement au pied du col de Roncevaux. Ce lieu a un charme architectural typiquement basque. Ces bâtisses imposantes construites en bois et en pierres offrent une vue qui captive énormément. Le village est un lieu incontournable de pèlerinage. Il constitue un des nombreux arrêts par lesquels passent les pèlerins de la route pour Saint-Jacques-de-Compostelle.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.