Prévoyez-vous de partir à l’aventure à travers la France ? La région de Bourgogne-Franche-Comté est un excellent choix, et pour cause. La région regorge de sites culturels, religieux et naturels à la beauté inégalée. Pour vos prochaines vacances en Bourgogne-Franche-Comté, découvrez notre sélection de 20 lieux ou monuments à découvrir absolument



Tourisme en Bourgogne-Franche-Comté


  1. Le parcours de la Chouette (Dijon)


Démarrez votre découverte de la Bourgogne-Franche-Comté par Dijon. La meilleure façon de découvrir le centre-ville de la commune, c’est de suivre le parcours de la Chouette. Derrière cette appellation très atypique se cache en réalité un itinéraire pédestre marqué par 22 étapes qu’il est possible de traverser en une heure de marche à peu près. 


Au cours de ces différentes étapes, vous découvrirez l’un après l’autre les monuments les plus emblématiques de la capitale bourguignonne. Il s’agit d’un véritable retour dans l’histoire de la ville, avec des numéros renvoyant chacun à un point d’intérêt. 


Plusieurs flèches de bronze sous forme de « chouette » ont été essaimées le long des pavés du secteur patrimonial, confirmant ainsi le statut de mascotte de la chouette dans la ville. L’animal est considéré localement comme un véritable porte-bonheur local que les passants peuvent caresser avec la main du cœur, la main gauche. 


  1. La citadelle de Besançon


À Besançon, la Citadelle figure dans le top 5 des choses à voir absolument. C’est sur les hauteurs de la ville, à plus de 100 mètres de haut, qu’est nichée cette attraction locale, offrant ainsi à tout visiteur des splendides panoramas sur la capitale comtoise


Aux allures de forteresse, cette citadelle s’étend sur près de 12 hectares. Elle en impose par une architecture militaire du XVIIe siècle qu’elle doit à Vauban. C’est ce qui lui a valu d’être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, d’être nommé « Premier site culturel et touristique du Centre Est de la France ». 





Mieux, le site a été labellisé « Musées de France », puisqu’il abrite plusieurs musées, dont le Musée comtois et le Musée de la Résistance et de la Déportation. D’autres attractions sont disponibles sur le site, à l’instar de l’Espace Vauban, l’Insectarium, l’Aquarium, le Noctarium ou encore le Jardin zoologique


  1. La Vieille Ville (Auxerre)


Parmi le top 3 des choses à faire lorsque vous posez vos valises à Auxerre, il y a la visite de la Vieille Ville. Si vous êtes friands des monuments historiques patrimoniaux, vous avez bien choisi votre point de chute, car la Vieille Ville abrite moult édifices religieux, mais aussi des places dont le charme n’a pas été altéré par les années. 


En tout, la ville abrite 67 sites que vous pourrez découvrir l’un après l’autre, à l’instar de la Cathédrale Saint-Étienne d’Auxerre, de la Place Saint-Nicolas, le marché de l’Arquebuse, la Place Charles Suruge ou encore l’Eglise Saint-Eusèbe. Dans la Vieille Ville se trouve également plusieurs musées, dont le Museum d’histoire naturelle d’Auxerre et le Musée Leblanc-Duvernois.




 

Avant de prendre départ, il faudra absolument vous munir à l’office du tourisme de la brochure « Sur les traces de Cadet Roussel ». 


  1. La Cathédrale Saint-Étienne (Auxerre)


Depuis 1840, la cathédrale Saint-Étienne a été classée « Monuments historiques » de la ville d’Auxerre. C’est sur les vestiges d’une vieille cathédrale romaine qu’elle a été construite au XIIIe siècle. Tout son charme, l’édifice le doit principalement à son architecture gothique et ses magnifiques vitraux. 


Les touristes qui y affluent n’ont qu’un seul objectif : admirer les trésors anciens de ce monument. Conservés dans une crypte romaine qui a été jalousement gardée par l’ancien évêque d’Auxerre de 999 à 1039, Hugues de Chalon, ces trésors se composent principalement des objets de culte utilisés à travers les siècles. 


  1. La Tour de l’horloge (Auxerre)


S’il y a bien une activité qu’il ne faut pas rater lorsque vous visitez la commune d’Auxerre, c’est la visite de la Tour de l’horloge. Située en plein cœur du centre piétonnier de la Vieille Auxerre, elle a été construite au XVe siècle. 





Cette tour doit son appellation à son positionnement puisqu’elle est mitoyenne à l’ancienne porte de Paris au-dessus de laquelle a été placée l’horloge. Si la tour est aussi célèbre, c’est grâce à l’horloge. Celle-ci indique à la fois les heures solaires, et les heures lunaires ainsi que les différentes phases de la lune.


  1. Le Château de Guédelon (Treigny)


C’est dans la commune de Treigny en Yonne que se dresse l’imposant château de Guédelon. Il s’agit d’un château fort, dont le chantier a débuté en 1997 et dont la fin de construction est estimée à 2025.





Si le chantier a été initié, c’est pour reproduire l’expérience d’une construction qui utilise des matériaux et des techniques du Moyen-Âge. Pour l’occasion, c’est le site d’une carrière désaffectée qui a été choisi, à seulement 30 kilomètres au sud-ouest d’Auxerre

Sur place, vous aurez l’occasion d’admirer la mise en scène du déroulement de la construction d’un monument, tout en profitant de la proximité d’un étang et d’une forêt. 


  1. Le Pont Saint-Laurent (Mâcon)


Si vous marquez un arrêt à Mâcon, un détour au pont Saint-Laurent s’impose. Il est numéro 1 des sites à visiter à Mâcon. Il relie cette commune du département de Saône-et-Loire à Saint-Laurent-sur-Saône, une commune du département de l’Ain. 





Avant la construction du pont Saint-Laurent, la Saône se traversait à gué. Il a été construit au XIe siècle, s’imposant à ce jour comme le plus ancien pont qui traverse la Saône, sa construction datant du XIe siècle


Totalement en pierre, le pont Saint-Laurent a été fortifié par l’évêque Aymond en 1221. Ce pont fait partie des rares édifices de l’époque à avoir survécu à la Seconde Guerre mondiale


  1. L’Eglise Saint-Pierre (Mâcon)


Si vous avez été charmé par Mâcon, poursuivez votre séjour par la visite de l’Eglise Saint-Étienne qui arrive en 2e position des monuments à voir à Mâcon. Avec ses deux magnifiques tours qui en imposent, l’édifice est une prouesse architecturale du XIXe siècle


Son style néo-roman est l’œuvre de l’architecte André Berthier qui a pris en charge sa construction. Sur place, vous pourrez admirer sa clef de voûte, ses trois portails, sa nef centrale ou encore ses tympans et leurs bas-reliefs. 


La plus belle attraction de l’Eglise Saint-Étienne reste les 4 peintures exposés dans le déambulatoire qui représentent des personnages emblématiques de la bible. 


  1. Le square de la Paix (Mâcon)


Poursuivez votre escapade touristique dans la ville de Mâcon en visitant le square de la Paix. C’est en hommage à Bertie Albercht, une héroïne de la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale, cofondatrice du mouvement Résistance Combat avec Henri Frenay, que ce monument a été érigé.


Avant de porter son nom actuel, il était baptisé « Place d’Armes » le 25 mai 1824. Cependant, son histoire remonte à 1627, alors que les prémices de ce lieu de vie avaient vu le jour grâce à l’agrandissement des murailles de la ville. 


Situé en plein centre-ville, le site mobilise tous les jours des dizaines de personnes venues se détendre en famille ou entre amis ou participer à une commémoration. 


  1. L’Espace Bernadette (Nevers)


Cinquième grande ville de Bourgogne, Nevers est située en plein centre du département de la Nièvre. La commune s’illustre par son patrimoine remarquable. Cependant, ce qui en fait une destination touristique par excellence, c’est son patrimoine médiéval, composé majoritairement d’églises, de cathédrales et de palais. 


L’Espace Bernadette arrive en tête de liste des endroits à découvrir lors d’un séjour à Nevers. Il a été baptisé en l’honneur de Bernadette Soubirous, une religieuse dont le corps intact est conservé dans l’ancien couvent où elle a vécu pendant 13 ans. Chaque année, ce haut lieu spirituel accueille sur ses 4 hectares plus de 200 000 pèlerins. Outre l’ancien couvent, les lieux abritent également un hôtel et un restaurant. Des espaces de recueillement et de loisirs sont disponibles. 


  1. Le Vieux Dole (Dole)


Ancienne capitale de la Franche-Comté, la commune de Dole porte encore les traces de cette gloire passée. Aujourd’hui, le centre historique et ses édifices constituent l’attraction touristique de la vieille ville. 


Une petite balade à travers ses rues tortueuses et étroites vous permettra d’admirer les vieilles maisons datant du XVe au XVIIIe siècle, avec une architecture d’époque typique. Impossible de passer dans le vieux Dole sans découvrir la cathédrale et son édifice majestueux. L’une des attractions locales, c’est le circuit du chat perché que vous pourrez découvrir pendant un séjour de 2h.


  1. La forteresse de Berzé le Chatel (Cluny)


Si vous êtes de passage à Cluny dans le département de Saône-et-Loire, la forteresse de Berze le Chatel fait partie des lieux à visiter absolument. Faisant partie des châteaux forts les plus célèbres du département, l’édifice en pierres rouges porte le nom de la commune de Berzé-le-Chatel.  

Classé « Monuments historiques », ce château fort se distingue par son architecture médiévale, témoin de son ancien statut de forteresse militaire pendant les Xe, XIIIe, XVe et XIXe siècles. Outre le tour de l’édifice, offrez-vous une balade dans les vignes de Mâconnais des alentours. 





  1. Le musée du costume (Avallon)


Vous avez déjà entendu parler du musée du costume d’Avallon, mais vous n’y avez jamais mis les pieds. Vous faites une grave erreur, surtout si vous êtes un féru de mode et de l’histoire. 


La visite de ce musée est avant tout un voyage, car elle vous emmène à la rencontre de deux femmes d’exception, les sœurs Carton, propriétaires des lieux, mais aussi guides. Elles ont le plaisir de vous faire découvrir le costume à travers l’histoire, depuis le XVIII siècle.


Le musée dispose d’une vaste collection d’objets, d’accessoires, de mobiliers et d’objets d’art en tous genres. Toutefois, la véritable attraction des lieux, ce sont les 3000 costumes d’époque qui le composent. L’ensemble des œuvres du musée est exposé dans un hôtel particulier immense construit entre le XVIIe et le XVIIIe siècle grand de 1000 m² et composé d’une douzaine de pièces. 


  1. La Grande Saline (Salins-les-Bains)


En escale à Salins-les-Bains dans le département du Jura ? Cette commune de Franche-Comté est également appelée le pays des Salins, et pour cause. Elle est célèbre pour abriter plusieurs hauts lieux touristiques qui s’inspirent tous de l’exploitation du sel, la principale richesse de la ville. 

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, la Grande Saline représente l’un des sites les plus illustres à Salins-les-Bains. Cette exploitation de sel porte les traces d’un glorieux passé. En tout, ce sont 1200 ans d’histoire que vous aurez l’occasion de découvrir à travers les 165 mètres de galerie voûtée construite au XIIIe siècle


N’oubliez pas de faire un tour au Musée du Sel pour prendre la mesure de l’importance du sel, l’or blanc de la région franche comtoise. 


  1. Le Cassissium (Nuits-Saint-Georges)


Parmi les 15 lieux à découvrir absolument lors d’un séjour à Nuits-Saint-Georges, le Cassissium arrive en première position. Le Cassissium, c’est un musée du cassis qui propose à tous les visiteurs une visite interactive à la découverte de l’histoire et de la culture du cassis de siècle en siècle. 


Sur place, vous pouvez également prendre part à une visite guidée de la liquoristerie Védrenne pour découvrir en exclusivité les secrets de la fabrication de la crème de cassis. Terminez votre visite par une dégustation gratuite de la crème de cassis, mais aussi des sirops et des liqueurs. 


  1. La Citadelle de Belfort


Envie de découvrir l’un des incontournables de Belfort ? Visitez la citadelle. Avec ses fortifications considérées comme imprenables, elle est propice à une balade historique hors du commun. 


Découvrez la beauté de la Cour d’Honneur, après avoir découvert la porte-pont-levis et le tunnel pavé.  La visite se poursuit vers la terrasse panoramique qui vous offre une vue imprenable à 360° sur la ville de Belfort


  1. L’Hôtel-Dieu (Lons-le-Saunier)


Si vous rêviez de découvrir un lieu d’exception, mettez le cap sur l’Hôtel-Dieu à Lons-le-Saunier, dans le département du Jura. Ancien hôpital, l’édifice a été construit au XVIIIe siècle au style classique. Vous vous plairez à arpenter les marches de l’énorme escalier dessiné et construit par l’architecte Jean-Pierre Galezot entre 1735 à 1745. 


La grille en fer forgé qui ferme la cour d’honneur a été classée monuments historiques, de même que les bâtiments historiques du site construits aux XVIIe et XIXe siècles. Sur place, n’hésitez pas à faire un détour à l’apothicairerie où sont conservées des collections spectaculaires d’ustensiles en faïence


  1. La Place de la Libération (Dijon)


Avec ces jets d’eau, la place de la Libération vous fait profiter d’une ambiance rafraîchissante en été et de son cadre très apaisant en hiver. Situé en plein cœur de Dijon, à quelques encablures de la Mairie, avec la tour Philippe à proximité. Cette place royale représente le cœur historique de la ville, où il est possible d’admirer la statue équestre érigée à l’effigie du roi Louis XIV.

 

Lors de votre visite sur cette place, il suffit de monter sur cette tour pour admirer toute la ville de Dijon. Grâce aux restaurants et aux bars des alentours, offrez-vous une pause gourmande pour découvrir les spécialités de Dijon. 


  1. Le Paldenshangpa (La Boulaye)


Si vous faites escale à La Boulaye, vous devez absolument faire un tour au Paldenshangpa La Boulaye. Il s’agit d’un centre de méditation bouddhiste consacré à la lignée Shangpa Kagyü. Anciennement appelé « Le temple des mille bouddhas », le centre a été créé suivant le modèle du premier temps fondé au Tibet


Inauguré le 22 août 1987, il s’est alors imposé comme le premier temps himalayen d’Europe. Sur place, vous pourrez admirer l’architecture très colorée au style bhoutanais du bâtiment ou visiter le temple et ses galeries


  1. La Reculée (Baume les Messieurs)


Vous ne pouvez pas finir votre séjour en Jura sans faire une halte à Baume les Messieurs. Ce petit village est niché au cœur d'une reculée impressionnante. Véritable bijou, il a été classé « Plus beaux villages de France ». 


La reculée participe fortement à l’attractivité des lieux. Il s’agit d’un site naturel, marqué par son impériale abbaye et ses célèbres cascades de tuf qui semblent tout droit sorties des contes enchantés. Si vous êtes amateurs de randonnées, trouvez votre bonheur sur les sentiers qui longent les parois des grottes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.