Réaliser les plus beaux clichés de Lyon

Lyon est une ville magnifique et très "photogénique", avec ses monuments, ses quartiers typiques et sa richesse architecturale. C'est pourquoi il m'est paru important de livrer quelques conseils à mes lecteurs et futurs touristes, avec l'aide d'un ami photographe pro, afin de réaliser les meilleurs clichés de Lyon et ainsi garder un souvenir mémorable de votre séjour dans la ville des lumières.Visiter Lyon à pied et prendre les plus beaux clichés de la ville des lumières va devenir un véritable plaisir.


palais de justice lyon
Palais de justice de Lyon


Conseils pour réaliser les plus belles photos de Lyon


Conseil n°1 : Tout d’abord choisir le bon équipement


En effet avoir un bon matériel vous aidera grandement à réussir vos photos. La bonne nouvelle est  que de nos jours, il est possible de s'équiper avec du bon matériel même avec un budget réduit. 

Avant tout, il faut choisir le bon appareil et qui correspond à vos besoins. Pour un rendu de qualité il sera préférable de choisir un appareil avec un grand capteur. Mieux vaut donc éviter les appareils compacts et bridges. Même chose pour les téléphones portables, ils peuvent certes posséder plusieurs millions de pixels mais avec un capteur de taille réduite cela ne sert pas à grand chose. Mieux vaut donc se tourner vers les appareils reflex ou hybrides. Les appareils d'entrée de gamme à partir de 400€ sont très intéressants pour s'initier à la photographie.


En ce qui concerne les objectifs et particulièrement en photo d’architecture, on privilégiera un grand angle. Par exemple, le grand angle sera indispensable pour photographier une vue d’ensemble de la basilique de Fourvière. Généralement les appareils reflex sont vendus en kit avec un objectif polyvalent (ex : 18-55 mm ou 18-135mm).


Quartier d'affaire de la Part Dieu
Quartier d'affaires de la Part Dieu
(Tous droits réservés – Jonathan Bourrat – Photographe à Lyon)

Ci-dessus, avec le quartier d’affaires de la Part Dieu, le grand angle vous permettra d’intégrer plus d’éléments à l’image. Ici la sculpture à droite, au premier plan, ajoute de la profondeur au cliché. 


Conseil n°2 : Savoir correctement régler son appareil



En plein jour vous devriez pouvoir vous en tirer sans trop de souci, même avec le mode automatique.
En cas d’obscurité, pas besoin de flash pour de la photo d’architecture. Si vous envisagez de shooter la nuit sachez que la lumière d’un flash ne va pas au-delà de 4 mètres. Il vaudra mieux régler son appareil pour un temps de pose plus long (par exemple 1/10e de seconde) ce qui permettra de faire entrer plus de lumière. Ce temps de pose plus long impliquera d’avoir un trépied pour que l’appareil reste bien fixe le temps de la prise de vu. En effet, si vous le teniez à la main vous risqueriez d’avoir un photo floue.
Par exemple de nuit le nouveau musée de la Confluence et/ou le pont Raymond Barre qui se trouve juste à côté doivent donner un beau rendu. Dans tous les cas songez à toujours shooter au format RAW, et non en jpg. Cela offre une plus grande liberté lors du post-traitement.


fontaine de Bartholdi et l'Hôtel de ville sur la Place des Terreaux
La fontaine de Bartholdi et l'Hôtel de ville sur la Place des Terreaux
(Crédit image – Jonathan Bourrat – Photographe Professionnel sur Lyon).

Un cliché pris de nuit de la place des Terreaux avec la fontaine sculptée par Bartholdi. Pour prendre des photos de nuit, régler votre appareil sur un temps de pose plus long (ici 1/30s).


Conseil n°3 : Trouver la bonne lumière


L’heure de prise de vue sera déterminante pour la réussite de vos photos. Selon que vous shootiez à 14h ou en fin de journée, lorsque le soleil se couche, l’ambiance sera radicalement différente. En début et en fin de journée la lumière est plus chaude, c’est à dire plus jaune ou orange, on parle alors d’heure dorée. Tandis que lorsque le soleil est derrière l’horizon on parle d’heure bleue. A vous de savoir jouer avec les teintes pour apporter de la couleur à vos images.


Conseil n°4 : Se déplacer pour chercher le bon angle


En photographie on dit souvent qu’il faut apprendre à cadrer avec ses jambes. En pratique, cela veut dire se déplacer pour trouver le meilleur angle de vue. N’hésitez donc à vous rapprocher de votre sujet puis à vous en éloigner ou à tourner autour pour par exemple chercher un meilleur arrière-plan ou avant plan. Songez aussi à chercher des lignes directrices, des symétries, des formes, des contrastes, etc. Vous pouvez aussi tenter de pencher votre appareil pour faire un dé-cadrage volontaire, sachez que l’inclinaison peut dynamiser un cliché.


lyon métro
Métro de Lyon
(Crédit image – Jonathan Bourrat – Photographe Professionnel sur Lyon).

Les fameuses rames de métro orange de Lyon. Une photo volontairement floue, parfois il faut sortir des sentiers battus.


Conseil n°5 : Explorer la ville et ne pas se limiter aux lieux touristiques




La ville de Lyon est grande et riche en décors. Il n’y a pas que les lieux touristiques classiques qui sont intéressants. Par exemple l’aéroport de Lyon et sa belle gare TGV devraient réjouir les amateurs d'architecture (cliquezsur ce lien pour voir un exemple). Le parc de la tête d’or et sa roseraie réjouiront les amateurs de nature avec ses belles couleurs de saisons. Le quartier de la Croix Rousse, lieu riche en graffitis, réjouira les amateurs d’ambiances plus urbaines.



Gare TGV de l'aéroport Saint-Exupéry
Gare TGV de l'aéroport Saint-Exupéry
(Crédit image : Jonathan Bourrat – Photographe Professionnel Lyon)


Une photo symétrique de la gare TGV qui jouxte l’aéroport Lyon. Un cliché pris en fin de journée durant l’heure bleue. Au sol des lignes dirigent le regard vers la structure.

Visiter Lyon pendant la fête des lumières


Comme déjà dit plus haut, Lyon est une ville qui devrait enchanter les photographes notamment aux alentours du 8 décembre lorsque la ville s’illumine pour sa désormais célèbre fête des lumières.


Statue équestre de Louis XIV - Fête des Lumières -
Statue équestre de Louis XIV - Fête des Lumières - (Crédit Image : Jonathan Bourrat – Photographe Lyon)


Sur ce cliché vous aurez peut être reconnu l’ombre de la statue de Louis XIV qui trône au centre de la place Bellecour. Derrière on aperçoit la grande roue qui est installée sur la place lors de la fête des lumières. Grâce à cet arrière plan on a presque l’impression que le cheval cavale sur de l’herbe. 


Fête des Lumières Lyon - Hôtel de ville
Fête des Lumières Lyon - Hôtel de ville



Ici c’est un cliché de l’hôtel de ville pris depuis la place des Terreaux qui se trouve juste devant. La fête des lumières est l’occasion de voir des monuments historiques sous un autre jour.

Visiter Lyon à pied et ses alentours pour prendre des photos au gré de ses découvertes...

Il n’y a pas que Lyon à visiter. Ici par exemple vous pouvez voir la mairie de Villeurbanne, sa ville voisine. Les branches d’arbres au premier plan apportent un peu de profondeur à l’image et permettent de surcadrer le monument. Ainsi le regard est dirigé vers la grande horloge.

Mairie de Villeurbanne
Mairie de Villeurbanne



Une autre vue de la mairie de Villeurbanne, encore une fois, il ne faut pas hésiter à se déplacer lorsque l’on pratique la photo d’architecture.

Mairie de Villeurbanne
Mairie de Villeurbanne


Pour finir un cliché en noir et blanc avec une vue de la place Louis Pradel face à l’hôtel de ville. Photographie prise au grand angle pour avoir une vue d’ensemble de la place.


Place Louis Pradel Lyon
Place Louis Pradel à Lyon - Grand angle noir et blanc



Voilà j’espère que ces conseils vous auront été utiles. Si vous souhaitez découvrir d’autres photos de Lyon, vous êtes invités à venir faire un tour sur ce blog d’un photographe professionnel.

N'hésitez plus pour venir visiter Lyon et prendre les plus belles photos de voyage. Besoin d'un hébergement? Cliquez ci-dessous sur la bannière de notre partenaire Booking pour bénéficier ainsi des meilleures offres du moment:

Booking.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.