Musée des Tissus et des Arts décoratifs

Visiter Lyon, c’est profiter de sa gastronomie, ses monuments, ses jardins mais également de ses musées car il est important de souligner qu’ils sont nombreux dans la ville. Aujourd’hui, c’est avec un immense plaisir que j’ai eu la chance de visiter le musée des Tissus jumelée au musée des Arts décoratifs situés sur la presqu’île de Lyon.

Musée des Tissus de Lyon
Entrée des musées des Tissus et des Arts décoratifs

Partez à la découverte de l’histoire des tissus et de la soierie lyonnaise puis revivez ensuite l’ambiance des décors du XVIII ième siècle à travers ces deux musées constitués de collections exceptionnelles.


Le musée des Tissus


Le Musée, fondé au milieu du XIXième siècle, après la première Exposition Universelle de Londres en 1851, abrite la plus importance collection de textiles du monde. Riche de plus de 2 millions de pièces, le musée des tissus couvre l’histoire du textile depuis l’Egypte pharaonique jusqu’à nos jours, soit près de 4500 ans d’histoire !

Il possède un centre international d’étude des textiles anciens et depuis 1985, le musée s’enrichit d’un atelier de restauration des textiles dédiés à ses collections. En 1997, un second atelier vient mettre à profit son expertise au service d’autres collections abritées par d’autres institutions dans le monde.


Musée des Tissus de Lyon
Musée des tissus de Lyon


Les collections permanentes du musée des Tissus


Le musée possède une collection variée d’échantillons de tissus issus de plusieurs civilisations (perse, chinoise, etc…) dans différentes techniques de tissage.

Le musée conserve également un nombre important d’albums d échantillons qui donnent une vision exhaustive de la production lyonnaise entre la fin du 18ième siècle et les années 1950.



Musée des Tissus de Lyon
Robe d'intérieur (ou Banyan) de Jacques Vaucanson dite "Chasuble de Vaucanson" (Paris - entre 1770 et 1780)


Musée des Tissus de Lyon
Grande salle des costumes de cour

Musée des Tissus de Lyon
Robe à l'Anglaise (France - vers 1780)

Musée des Tissus de Lyon
Robe de cour à la Française (Lyon - vers 1750 - 1760)


Le musée possède également une importante collection de tapisseries comme la tenture de ‘La destruction de Jérusalem : Néron envoie Vespasien et Titus en Judée’ ou la tenture de ‘l’Histoire de Cléopâtre : Le sacrifice’.


Tapisserie musée tissus lyon
Grande salle des tapisseries


L’exposition temporaire


Lors de ma visite, l’exposition temporaire s’intitulait « Le Génie de la Fabrique ».


Musée des Tissus de Lyon
Le Génie de la Fabrique




Cette exposition est un hommage à la ville de Lyon et à son savoir faire dans l’art du tissage qu’elle a acquise et transmise à travers le monde dans une conquête qui a duré trois siècles. Son artisanat a été déployé dans plusieurs domaines, autant pour décorer l’ameublement des résidences royales que pour la haute couture.

Cette exposition est encore visible jusqu’au 31/12/2015.



Le musée des arts décoratifs


Installé depuis 1925 dans l’hôtel de Lacroix-Laval, ce musée reconstitue l’art et la manière de vivre au XVIII ième siècle. Au fil des différents salons d’époque, vous pourrez découvrir diverses collections comme par exemple une collection de pendules ou de céramiques issues des plus prestigieuses manufactures (Sèvre, Vincennes, etc…).


Musée des Arts décoratifs de Lyon
Salon Biencourt

Musée des Arts décoratifs de Lyon
Chaise à porteurs (époque Louis XIV)

Musée des Arts décoratifs de Lyon
Les lambris de l'Hôtel Regny



En conclusion


Les 2 musées sont situés au sein de l’hôtel de Villeroy et de l’hôtel de Lacroix-Laval, deux bâtisses impressionnantes au cœur de Lyon avec de beaux volumes qui mettent en valeur les pièces des collections. Des jeux de lumières réfléchis qui subliment les plus belles pièces notamment dans la salle des costumes ou des tapisseries, dans le musée des tissus, dans lesquelles vous serez plongés dans une ambiance tamisée, un véritable plongeon dans le passé, plusieurs siècles en arrière…

Les deux musées sont très instructifs par la qualité des explications données aux œuvres. N’étant pas du tout spécialiste de ces domaines, j’ai appris énormément de choses et compris véritablement la place et la renommée qu’à eue la ville de Lyon au fil des siècles. D’ailleurs, encore aujourd’hui, on entend souvent parler de Lyon comme étant la capitale de la Soie.

Ces musées sont donc incontournables pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire de la soierie lyonnaise, à l’histoire des tissus et aux arts décoratifs mais pas seulement puisque je pense que toutes les personnes y trouveront leur intérêt.


Retrouvez toutes les informations pratiques sur www.mtmad.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus.